BFMTV

Pour Kim Kardashian, sa fille de 4 ans ferait un meilleur président que Donald Trump

Kim Kardashian et sa fille North West en Arménie en avril 2015

Kim Kardashian et sa fille North West en Arménie en avril 2015 - Ahmad Gharabli - AFP

La star de la téléréalité américaine estime que Donald Trump est responsable d'un retour en arrière des Etats-Unis.

Si Kanye West a montré à plusieurs reprises son soutien à Donald Trump, sa femme Kim Kardashian ne semble pas partager son engouement. La business woman, qui a pris la pose en Jackie Kennedy pour le magazine Interview, a confié à la revue Harper's Bazaar Arabia son aversion pour le président des Etats-Unis. 

"N'importe qui pourrait mieux gérer le pays que lui. Ma fille ferait mieux", a-t-elle dit. "Nous avons travaillé si dur pour en arriver là où nous en sommes et voir toutes ces choses dont nous étions si fiers à propos de notre pays revenir en arrière, c'est la chose la plus frustrante". 

"Chaque jour, il se passe quelque chose auquel on n'arrive pas à croire, et chaque jour suivant il se passe quelque chose d'autre encore plus dingue et tragique", a-t-elle ajouté. 

Kanye West, l'ami de Trump

En janvier dernier, la star de téléréalité américaine avait posté sur Twitter un message pour dénoncer la nouvelle politique migratoire de Trump, qui interdisait l’entrée sur le sol américain au ressortissants de sept pays majoritairement musulmans. Elle avait également montré son soutien à la "marche des femmes" qui s'était déroulée dans le pays au début de l'année.

Une attitude qui ne va pas de paire avec celle de son époux le rappeur Kanye West, donc, qui a de son côté déclaré lors d'un concert en Californie en novembre dernier qu'il aurait "voté pour Trump" s'il avait fait l'effort de se rendre aux urnes. L'artiste, qui avait ensuite rencontré "son ami" le président dans sa tour à New York, a également confirmé à plusieurs reprises qu'il comptait se présenter aux prochaines élections en 2020.

Nawal Bonnefoy