BFMTV

Rassemblement pour George Floyd à Paris: Camélia Jordana, Sandra Nkaké et Pomme chantent We Shall Overcome

Cinq chanteuses ont uni leurs voix pour rendre hommage à George Floyd et dénoncer les violences policières lors d'un rassemblement parisien ce mardi.

Une foule s'est rassemblée ce mardi à 18 heures place de la République, à Paris, pour dénoncer les violences policières et rendre hommage à George Floyd. Lancée par SOS Racisme, cette manifestation a été marquée par une séquence musicale: les chanteuses Camélia Jordana, Sandra Nkaké, Jeanne Added, Raphaële Lannadère et Pomme ont uni leurs voix pour une reprise a cappella de We Shall Overcome.

Le choix de cette chanson constitue un symbole fort: We Shall Overcome ("Nous surmonterons", en français), tirée d'un gospel apparu en 1900, est une chanson contestataire utilisée au milieu du XXe siècle aux États-Unis comme hymne du Mouvement pour les droits civiques, qui s'élevait contre la ségrégation.

La mort de George Floyd aux mains d'un policier blanc, fin mai à Minneapolis, a relancé le mouvement Black Lives Matter, qui dénonce les violences policières à l'encontre des Afro-américains. Depuis, les manifestations se multiplient aux États-Unis, durant lesquelles We Shall Overcome a été chantée à plusieurs reprises. Des rassemblements ont aussi lieu en France, où la famille d'Adama Traoré, mort en 2016 à l'issue de son interpellation, demande justice.

Camélia Jordana, figure de proue

Ce n'est pas la première fois que Camélia Jordana prend la parole pour dénoncer les violences policières. Il y a quelques semaines, elle déclarait qu'elle ne se sentait "pas en sécurité face à un flic en France" sur le plateau d'On n'est pas couché. Des propos condamnés par Christophe Castaner. Le 2 juin, lors d'une manifestation en hommage à Adama Traoré, elle a interprété un hymne des Black Panthers

Benjamin Pierret