BFMTV

"La révolution est venue": Camélia Jordana chante poing levé pour Adama Traoré et George Floyd

Camélia Jordana a entonné, lors de la manifestation en hommage à Adama Traoré, mardi à Paris, une chanson des Black Panthers, "la révolution est venue, il est temps de prendre les armes".

La chanteuse et comédienne Camélia Jordana était présente mardi soir à la manifestation organisée à Paris pour réclamer "justice" pour Adama Traoré, mort en juillet 2016 lors d'une interpellation par les gendarmes dans le Val-d'Oise. 

Visage grave et poing levé, elle a entonné en anglais une chanson que scandaient les Black Panthers en 1968, "The Revolution has come... time to pick up the gun" (La révolution est venue, il est temps de prendre les armes). Y glissant les noms de Freddie Gray, George Floyd et Adama Traoré. 

"Pas en sécurité face à un flic en France"

Camélia Jordana avait consacré en 2018 une chanson à Freddie Gray, jeune Afro-Américain de 25 ans mort des suites de ses blessures peu après son interpellation à Baltimore, en 2016.

Le 24 mai dernier, la chanteuse avait déjà dénoncé les violences policières à l'encontre des Noirs et des Maghrébins, sur le plateau de l'émission On n'est pas couché, déclarant: 

"Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic. Et j'en fais partie. Aujourd'hui j'ai les cheveux défrisés. Quand j'ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France."

Le ministre de l'Intérieur avait rapidement dénoncé sur Twitter "ces propos mensongers et honteux [qui] alimentent la haine et la violence. Ils appellent une condamnation sans réserve". 

Plus de 20.000 personnes se sont rassemblées devant le tribunal judiciaire à Paris, mardi 2 juin, pour rendre hommage à Adama Traoré et dénoncer les violences policières.

Magali Rangin