BFMTV

Johnny Hallyday est mort

Johnny Hallyday est mort. Le chanteur âgé de 74 ans a succombé à un cancer du poumon. C'est une véritable icône de la chanson française qui disparaît. Retour sur la vie de l'ex-idole des jeunes.

"Combien de jours de deuil à la mort de Johnny?", chantait Cali en 2003. Jean-Philippe Smet, alias Johnny Hallyday, monstre sacré de la chanson française vient de mourir. C'est Laeticia Hallyday qui l'a annoncé dans la nuit de mardi à mercredi par un communiqué.

Le chanteur avait annoncé être traité pour un cancer en mars 2017. Depuis, il avait multiplié les messages rassurants et avait même bouclé une tournée avec ses compères des Vieilles canailles, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, cet été. Il avait fêté ses 74 ans en juin. Pendant plus de 50 ans, il a occupé le devant de la scène musicale française, se renouvelant sans cesse.

Johnny Hallyday est né le 15 juin 1943, à Paris. Il est élevé par une tante de sa mère et ses filles. L'une d'elle épouse un danseur américain appelé Lee Halliday, qui devient son père de coeur. C'est lui qui le premier, le fait monter sur scène, comme il le raconte dans son autobiographie écrite par Amanda Sthers, Dans mes yeux. "Lee, c’était l’Amérique, il me racontait les grands espaces, les colts des cow-boys, les canyons… C’est Lee qui m’a fait monter sur scène pour chanter la première fois, à Copenhague, je devais avoir une dizaine d’années". Le petit Jean-Philippe grandit dans le quartier de la Trinité à Paris.

"C'était une époque heureuse, l'époque de la Trinité, se souvenait-il récemment sur BFMTV. C'est là que je m'étais fait mes premiers copains. C'est là que j'ai connu Dutronc. C'est là que j'ai connu aussi Eddy (Mitchell, NDLR)".

Tête d'affiche des yéyés

En 1960, Line Renaud présente son filleul dans le métier, Johnny Halliday, devenu Hallyday avec deux y, à cause d'une coquille sur une pochette de disque. L'adolescent a découvert trois ans plus tôt Elvis au cinéma. Le gamin du quartier de la Trinité sera chanteur de rock.

C'est l'époque où le rock'n roll diffusé dans Salut les copains investit le Golf-Drouot. Johnny Hallyday devient la tête d'affiche des yéyés.

C'est l'époque des premiers succès, dont certains sont empruntés au répertoire américain, comme Le pénitencier, Viens danser le twist, Elle est terrible. En 1962, il chante Retiens la nuit, écrit par Charles Aznavour, son deuxième "père d'adoption", et qui devient un énorme tube.

Propulsé "idole des jeunes", Johnny se marie avec Sylvie Vartan en 1965. "On a essayé que la cérémonie ait lieu dans la plus stricte intimité. On avait juste l’impression d’avoir invité la France entière", évoque Johnny dans Dans mes yeux. Ils donnent naissance à David en 1966. Ensemble ils chantent J'ai un problème, en 1973. Mais le couple ne survit pas à la tumultueuse vie du chanteur. Ils se séparent et divorcent en 1980. "Le premier divorce c’est toujours compliqué, après on s’y fait", commente-t-il non sans humour.

Dans les années 1970, Johnny amorce un virage dans son répertoire, passant du rock pur et dur à la variété. Il commence aussi une carrière au cinéma, joue dans le western spaghetti Le spécialiste en 1969. En 1972, on le retrouve dans son propre rôle dans le film de Claude Lelouch, L'aventure c'est l'aventure, dont il interprète aussi la chanson titre.

En parallèle de sa carrière, il mène une vie sentimentale houleuse et multiplie les conquêtes. Il est ainsi marié de façon éphémère à Elisabeth Etienne en 1981.

En 1983 il rencontre Nathalie Baye, sur un plateau de télévision. De leur union, naît, la même année, Laura Smet. Ils se donneront également la république dans Détective, de Jean-Luc Godard. Ils se séparent deux ans plus tard.

Johnny Hallyday est un interprète qui se renouvelle au gré de ses auteurs prestigieux. Il collabore ainsi avec Michel Berger, qui lui écrit Quelque chose de Tennessee et Le chanteur abandonné en 1985 sur l'album Rock'N'Roll Attitude ou Jean-Jacques Goldman, auteur de L'envie et Je te promets et Laura, en 1986 pour l'album Gang.

En 1989, il incarne à la télévision David Lansky, dans la série du même nom, un commissaire en santiags et perfecto, qui se déplace à moto.

Deux mariages et un anniversaire

Johnny Hallyday est marié avec Adeline Blondieau, la fille de son parolier et ami Long Chris, de 1990 à 1992, puis de 1994 à 1995, après un divorce. Ce qu'il regrettera amèrement, si l'on en croit son autobiographie. L'affaire les mènera devant les tribunaux, en 2015, après que l'actrice de Sous le soleil eut attaqué le chanteur en diffamation.

Le 20 juin 1993, il fête en grandes pompes ses 50 ans, au parc des Princes, entouré de son fils David, de Sylvie Vartan et d'Eddy Mitchell.

En 1995, il rencontre Laeticia Boudou, de plus de 30 ans sa cadette. "Malgré notre différence d’âge, il y avait comme un lien entre nos vies. Notre façon de nous battre contre nos démons", avait-il livré dans son autobiographie. Un an plus tard, ils se marient. Ensemble ils adopteront deux fillettes, Jade et Joy, en 2004 et en 2008.

Il est le premier chanteur à se produire au Stade de France, en 1998. C'est pour cette occasion que Zazie et Pascal Obispo lui écrivent Allumer le feu, qui devient un tube incontournable et emblématique. "Je pense qu’il y a eu un déclic après ces trois concerts, raconte-t-il dans son autobiographie. C’est comme si j’avais été sacré. Comme si les Français m’avaient accepté une fois pour toutes dans leur famille".

Cancer et hernie discale

Au milieu des années 2000, l'icône du rock quitte Universal, sa maison de disque historique, pour rejoindre Warner et s'orienter vers le blues. Il annonce même sa dernière tournée, en 2009, le Tour 66. Celle-ci est annulée en raison des ennuis de santé du chanteur.

En juillet, il est opéré d'un cancer du côlon. Puis en novembre, il subit une nouvelle opération pour une hernie discale, en France par le Dr Delajoux. Puis il est opéré une seconde fois en urgence à Los Angeles, après une infection post-opératoire. Il passe trois semaines dans le coma.

Revenu en 2011, pour l'album Jamais seul, il repart pour une nouvelle série de concerts, refusant désormais d'arrêter la scène. "Avec ce qui m'est arrivé, je pense que je n'ai plus le droit de dire ça, parce que j'ai failli ne pas revenir. Pour moi c'est un tel bonheur d'être là aujourd'hui", livrait-il alors.

Le rockeur avait fêté ses 70 ans en 2013 lors d'une soirée au cours de laquelle il avait donné deux concerts. Infatigable, il avait ensuite enchaîné grandes salles et festivals, porté par l'adrénaline de la scène.

Rester Vivant

"Longtemps, surtout chez Universal, j'ai été poussé à faire des disques dont la seule finalité était le potentiel commercial. Ça m'a moralement anéanti. (...) "Je ne veux pas être catalogué chanteur de variétés. C'est tout ce que je ne suis pas. A mon âge, j'ai décidé de revenir à ce que j'aime depuis toujours: le rock. Fini les compromis", livrait-il en 2014 au magazine Télérama.

Il avait amorcé un nouveau virage stylistique, en 2015, avec l'album De l'amour, en novembre 2015, un album écrit par de jeunes plumes, comme Christophe Miossec, Vincent Delerm, ou Jeanne Cherhal. En janvier 2016, il avait été choisi pour chanter place de la République, en hommage aux victimes des attentats de Charlie Hebdo, de l'Hyper Casher et de la porte de Vincennes.

Johnny était également remonté sur scène avec ses compères de la Trinité, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, les "Vieilles Canailles", bouclant la boucle, en 2016. Celui qui avait récemment accepté deux caméos au cinéma dans Rock'n'Roll de Guillaume Canet et Chacun sa vie de Claude Lelouch, avait aussi retrouvé ses deux complices pour une tournée l'été dernier.

"Etre Johnny Hallyday, c’est un métier, confiait-il à Télérama. Je le fais sérieusement, en essayant de mon mieux de faire plaisir aux gens. (...) Tout ce que je sais, c’est que je ne pourrais pas chanter avec autant de conviction si je n’avais pas vécu cette vie-là".

Magali Rangin avec Philippe Dufreigne