BFMTV

Johnny Hallyday: cinquante ans de soucis de santé scrutés par les Français

Alors que le chanteur français de 73 ans vient d'annoncer être actuellement soigné pour un cancer, retour sur la vie d'un artiste dont les pépins de santé ont toujours été suivis et commentés par tout un pays.

Johnny Hallyday est une icône du rock. Mais la légende de la chanson française est aussi un roc. Un roc que les soucis de santé n'ont pas épargné, mais qui a toujours su remonter la pente, avec pudeur. Aujourd'hui, comme il vient de le révéler dans un communiqué publié pour mettre fin aux rumeurs, le chanteur de 73 ans suit un traitement contre des "cellules cancéreuses". Celui qui assure que ses jours "ne sont pas en danger" donne déjà rendez-vous à ses fans "bientôt sur scène". Depuis cinquante ans, Johnny Hallyday a toujours surmonté les épreuves et déjoué parfois les diagnostics des médecins.

La vie n'aura pourtant pas beaucoup épargné l'idole des jeunes qui, un an après sa naissance, était déjà victime d'une grave brûlure à la bouche avec des cristaux de soude caustique, comme le rappelle Platine. Comme un signe avant-coureur d'une vie déjà peu ordinaire. Mais dans les années 1960 et 1970, ce sont surtout les accidents de la route qui vont laisser des traces au chanteur.

Accident de la route et problèmes de hanche

En 1961, il perd le contrôle de sa Triumph TR3 sur une route du nord de la France, se retrouve éjecté de la voiture et est blessé au visage. Deux ans plus tard, une plaque de verglas lui fait perdre le contrôle de sa Ferrari à Modène et lui fait percuter un camion. Bis repetita en 1967 où c'est à bord d'une Lamborghini 400 GT que l'artiste perd le contrôle à plus de 180 km/h. Il percute un acacia et finit sur un talus. Il s'en sort miraculeusement avec seulement quelques hématomes. 

Toujours apte à dépasser les limites, physiques notamment, Johnny Hallyday prend sur lui en 1982 pour ne rien laisser transparaître d'une douleur à la hanche qui l'affaiblit. Un mois après s'être blessé sur les dunes du Touquet, le chanteur se blesse lors d'un concert au Palais des Sports de Paris. De véritables haches sur scène le blessent à sa hanche déjà fragile. Il terminera malgré tout sa série de concerts sans rien dire au public. Un an plus tard, il décide de se faire opérer pour soigner sa hanche, ce qui l'obligera à mettre sa carrière entre parenthèses le temps de la rééducation. Trois ans plus tard, il est à nouveau hospitalisé pour son autre hanche, encore à l'hôpital Cochin. Une hanche dont il devra se faire opérer à nouveau en 2009 après une chute sur un yacht à Monaco.

Plongé dans un coma artificiel pendant trois semaines

Mais si Johnny Hallyday a toujours fait de sa devise le célèbre "show must go on", ses soucis de santé l'ont parfois contraint à annuler des concerts. Ce fut le cas en 1995 lorsque les médecins lui diagnostiquent une hernie discale dont il se fera opérer. Suivra une convalescence douloureuse. En 2003, le chanteur se casse une côte avant de monter sur scène à Metz. S'il assurera malgré tout cette représentation, il ne pourra pas faire les deux shows suivants.

En 2009, l'interprète de Gabrielle est obligé d'annuler en raison de nouveaux ennuis de santé. En juillet, il est opéré d'un cancer du côlon au Cedar Sinaï à Los Angeles. Puis en novembre, il subit une nouvelle opération pour une hernie discale, en France par le Dr Delajoux. Puis il est opéré une seconde fois en urgence à Los Angeles, après une infection post-opératoire et est plongé dans un coma artificiel pendant trois semaines.

"J'ai failli ne pas revenir..."

La santé de Johnny Hallyday a toujours alimenté de nombreuses rumeurs, la presse people spéculant régulièrement sur celle-ci. Mais le chanteur les a toutefois souvent balayées en quelques communiqués, comme en 2012 pour sa "grosse bronchite". Il aura malgré tout causé plusieurs frayeurs à ses fans. Le public du Zénith de Paris le voit s'effondrer sur scène le 8 janvier 1989 en raison d'une chute de tension, due à une hypoglycémie. Idem pour ceux d'Avignon que le voit s'écrouler sous leurs yeux en 1993. Mais alors que les médecins le lui déconseillent, Johnny Hallyday remontera sur scène 30 minutes plus tard pour finir le show...

Conscient d'avoir frôlé le pire à plusieurs reprises, le chanteur de 73 ans déclarait en 2011 que ses épreuves l'avaient conforté dans l'idée de ne pas arrêter la scène. "Avec ce qui m'est arrivé, je pense que je n'ai plus le droit de dire ça, parce que j'ai failli ne pas revenir. Pour moi c'est un tel bonheur d'être là aujourd'hui", livrait-il. Lever le pied n'aura jamais été le credo du rockeur.

Fabien Morin