BFMTV

Carla Bruni-Sarkozy reprend Enjoy The Silence de Depeche Mode, avant un nouvel album en octobre

Carla Bruni-Sarkozy

Carla Bruni-Sarkozy - Emmanuel Dunard - AFP

Musique, travail, famille, Donald Trump et Emmanuel Macron: la chanteuse de 49 ans s'exprime sur de nombreux sujets dans une interview pour Billboard. À commencer par French Touch, un album en anglais prévu pour l'automne prochain.

On savait son retour imminent. Quelques semaines après avoir annoncé un nouvel album sur Instagram, Carla Bruni-Sarkozy apporte quelques précisions concernant le successeur de son dernier opus paru en 2013, Little French Songs. Après quatre ans d'absence, l'artiste de 49 ans s'apprête à réinvestir les rayons de disques avec French Touch, un cinquième album prévu pour le 6 octobre 2017, à la teneur très différente de ses prédécesseurs: pour la première fois, il s'agira d'un album de reprises, entièrement en anglais. 

ABBA, les Rolling Stones, The Clash: autant d'artiste anglophones auxquels l'ex-Première dame souhaite rendre hommage. L'épouse de Nicolas Sarkozy évoque ce dernier projet dans les colonnes du magazine américain Billboard. Elle y dévoile également le premier extrait de ce prochain album, enregistré entre Paris et Los Angeles: une adaptation très folk d'Enjoy The Silence, le classique de Depeche Mode.

L'idée d'un grand producteur

Celle qui a passé les dernières années à écrire pour d'autres, notamment Julien Clerc et Isabelle Boulay, évoque la genèse de ce nouveau projet, encouragé pas David Foster, musicien et producteur de grandes icônes de la pop telles que Céline Dion ou Whitney Houston:

"Il m'a dit qu'il adorerait produire un album de moi pour l'Amérique mais que mes chansons sont trop françaises. (...) J'ai dit que j'adorerais (chanter en anglais) mais que je n'écris qu'en français et que je n'avais jamais pensé à faire un album de reprises."

Malgré tout, les deux musiciens se rencontrent à Paris; après un après-midi de reprises acoustiques et quelques démos, la machine est lancée.

Des chansons entièrement remaniées

La chanteuse de 49 ans se félicite de cet album "organique", dans lequel elle apporte une touche acoustique à des morceaux connus de tous. Notamment dans le cas de sa reprise de Depeche Mode:

"Ce qui me plaît beaucoup, ce sont les paroles. Cette chanson est si parfaite qu'elle n'avait pas vraiment besoin d'une reprise. Les paroles sont sombres, mais elles sont renforcées parce qu'aujourd'hui, le bruit est omniprésent. Nous avons besoin de silence. Le silence, c'est la guérison."

La politique, un passé jamais lointain

La maman de Giulia et Aurélien (5 et 15 ans) évoque également ses quelques années passées à l'Élysée, qui ne lui manquent "pas du tout": "C'était un honneur pour moi de me retrouver dans cette situation, et j'ai de bons souvenirs, mais ça ne me manque pas, ni pour moi ni pour ma famille. Cela ne vous permet pas une vie calme et sereine." Depuis cette période, son rythme de vie a bien changé: "Quand je ne suis pas en tournée, en enregistrement ou en promotion d'un disque, je reste avec les enfants."

Interrogée au sujet de Donald Trump, qui aurait prétendu avoir eu une liaison avec elle il y a des années, elle perd la retenue que son passé de Première dame l'a obligée à adopter:

"Depuis que mon mari a été président de la République, je me retiens de commenter la politique. Je suis très diplomate. Mais vous savez quoi? Je souhaite bonne chance à l'Amérique. Je souhaite bonne chance au président. Et je souhaite aussi bonne chance au président français."

Concernant Emmanuel Macron et sa femme, qu'elle n'a "jamais rencontrés", elle refuse de donner le moindre conseil: "(Brigitte Macron) semble intelligente et maligne. Je suis sûre qu'elle s'en sortira."
Benjamin Pierret