BFMTV

Le mea culpa de Carla Bruni-Sarkozy après sa plaisanterie sur le coronavirus

Carla Bruni-Sarkozy le 16 mars 2018 avant un défilé Chanel

Carla Bruni-Sarkozy le 16 mars 2018 avant un défilé Chanel - François Guillot - AFP

L'ancienne Première dame a plaisanté sur l'épidémie de coronavirus lors de la Fashion Week. La séquence, filmée par TMC, a été partagée sur les réseaux sociaux ce week-end.

Carla Bruni-Sarkozy reconnaît un "navrant trait d'humour". L'ancien top-model a publié un message sur Instagram ce dimanche dans lequel elle revient sur une plaisanterie qu'elle a faite le 28 février dernier, lors d'un défilé de la Fashion Week, au sujet du coronavirus. Et qualifie cette blague d'"ignominie".

Sur les images enregistrées par TMC, l'ancienne Première dame s'amuse à tousser sur les autres spectateurs du défilé. "On n'a peur de rien, on n'est pas féministe, on craint pas le coronavirus, nada!", lance-t-elle en riant à Sidney Toledano, PDG de LVMH, après lui avoir fait la bise.

"Je tiens à présenter mes regrets"

Ces images ont été partagées ce week-end par plusieurs internautes, alors que la France vient de passer au stade 3 de l'épidémie et qu'Édouard Philippe a annoncé la fermeture des bars et des restaurants. Samedi soir, Carla Bruni-Sarkozy a choisi l'ironie face à ces nouvelles mesures: "Il n'est pas certain que l'on devienne fous à force de rester chez soi... j'en parlais tout à l'heure avec mon frigo", écrivait-elle sur Instagram. Mais ce dimanche, elle exprime ses "regrets":

"J'ai malheureusement récemment fait preuve d'humour déplacé et cette maladresse a été filmée sans que je ne le réalise", regrette-t-elle. "Un savant montage vidéo a délibérément donné un caractère ignoble à ce navrant trait d'humour. Je tiens à présenter mes regrets à tous ceux qui ont vu cette vidéo et ont été atterrés par son contenu.

"Je tiens aussi à préciser qu'elle ne reflète en rien les sentiments réels", ajoute-t-elle, avant de conclure: 

"Bon courage à tous en ces temps bien difficiles."
Benjamin pierret