BFMTV

Laura Smet, fille de Johnny Hallyday, porte son nom "avec fierté"

Laura Smet aux César

Laura Smet aux César - Philippe Lopez / AFP

Six mois après la mort de son père, l'actrice évoque l'hommage rendu au chanteur à l'église de la Madeleine.

Pour la première fois depuis la mort de son père, en décembre dernier, Laura Smet s'exprime dans les médias, sans l'intermédiaire de son avocat. Au micro de Stéphane Bern sur RTL, elle évoque l'hommage rendu au rockeur préféré des Français à la Madeleine. 

"C’est bouleversant de voir surtout tous les fans rendre hommage à mon père. Après, moi, vous savez, c’est juste mon papa. Donc ce n’est pas la star pour moi. Donc c’est un peu perturbant pour des enfants. Je parle aussi bien pour mes petites sœurs que pour David". 

"C’est très compliqué de parler de ça aujourd’hui"

La comédienne, venue sur RTL pour évoquer un court-métrage qu'elle a tourné avec sa mère Nathalie Baye, poursuit: "Ce qui s’est passé à la Madeleine restera à mon avis gravé à vie dans ma mémoire, dans celle des gens". L'amour du public a-t-il été d'une aide précieuse dans son deuil? "Ça m’a ému", répond Laura Smet. "Après c’est très compliqué de parler de ça aujourd’hui".

Au cours de l'interview, Laure Smet explique également pourquoi elle a conservé le vrai nom de famille de son père, contrairement à son frère David Hallyday: 

"David a vécu aux Etats-Unis, il a grandi aux Etats-Unis, ça n’est absolument pas pareil. David est chanteur, moi je suis actrice. Toute ma vie je me suis appelée Laura Smet, depuis l’école, depuis mon tout jeune âge. J’ai choisi ce nom-là, et quand j’ai fait ce métier je n’ai pas voulu changer de nom. Je ne vois pas pourquoi j’aurais pris le nom de scène de mon papa. J’ai voulu garder son vrai nom qui est Smet".

Interrogée sur son enfance avec des parents aussi célèbres que Johnny Hallyday et Nathalie Baye, celle qui porte "avec fierté" le nom de Smet se contente de répondre: 

"J’ai déjà répondu à ces questions-là. C’est facile comme c’est compliqué. J’ai eu une enfance absolument merveilleuse. Je les remercie parce que ce sont des parents qui ont été de vrais parents. Un vrai papa et une vraie maman. Après le reste, ça m’appartient". 

Jérôme Lachasse