BFMTV

Héritage de Johnny: Eddy Mitchell dénonce "la forme de son testament" et soutient Laura Smet

Eddy Mitchell

Eddy Mitchell - BFMTV

Eddy Mitchell évoque la mémoire de Johnny Hallyday et revient sur l'affaire de l'héritage.

C'est sa première apparition depuis la mort de Johnny Hallyday, en décembre dernier. Actuellement en promotion pour son nouvel album, La Même Tribu, volume 2, Eddy Mitchell rend hommage sur BFMTV au rockeur préféré des Français. 

Très ému, le chanteur se souvient "de sa vivacité et de sa résistance, de son courage, de sa ténacité" lors de la tournée des Vieilles Canailles. Comment vit-il la disparition du chanteur, qu'il connaît depuis l'adolescence? "Je le vis comme je dois le vivre, c'est-à-dire qu'il est présent dans mon cœur et puis voilà", répond Eddy Mitchell.

Eddy Mitchell révèle également qu'il rêve de Johnny Hallyday: "Quand je rêve, c'est d'ailleurs des choses amusantes, parce que c'est des choses qui n'étaient pas forcément plaisantes. C'est des trucs où on s'engueulait pour rien du tout, mais des conneries, vraiment". Il précise:

"Par exemple, il m'appelle pour aller à un bal costumé et moi j'ai rien à foutre d'un bal costumé. J'arrive chez lui - on est à Saint-Tropez à l'époque - et il est en mousquetaire. Je lui dit, 'Qu'est-ce que tu fous en mousquetaire?'. Il me dit, 'On a un bal costumé et j'ai le même costume pour toi avec le chapeau et les plumes'. Je lui dit 'non, non, non' et je me réveille, heureusement."

"Ce n'est pas du tout contre sa veuve"

En février dernière, Eddy Mitchell s'est exprimé via un communiqué de presse sur l'affaire de l'héritage de Johnny Hallyday. Il y annonçait son soutien pour Laura Smet:

"Ce n'est pas du tout contre sa veuve, c'est contre lui, contre la forme de son testament", précise à BFMTV l'interprète de La Dernière Séance. "Je ne comprends pas que l'on déshérite ses enfants. Comme je suis le parrain de Laura, je suis derrière elle".

Le chanteur conserve de l'espoir pour l'avenir et pense que l'affaire trouvera une résolution: "Je ne vois pas pourquoi ça ne s'arrangerait pas. C'est une famille après tout". 

Jérôme Lachasse