BFMTV

Kanye West déclare son amour pour son "frère" Donald Trump, qui le remercie

Donald Trump et Kanye West à New York en 2016

Donald Trump et Kanye West à New York en 2016 - Timothy A. Clary - AFP

Ce mercredi, le rappeur américain a redit tout le bien qu'il pensait du président des Etats-Unis sur les réseaux sociaux.

Le rappeur américain Kanye West a rendu ce mercredi 25 avril un hommage appuyé au président Donald Trump, qu'il dit "aimer" et considérer comme son "frère", un message qui lui a valu des remerciements de l'intéressé.

"Vous n'avez pas à être d'accord avec Trump, mais la foule ne peut pas m'empêcher de l'aimer, a-t-il tweeté. Nous sommes deux dragons d'énergie. C'est mon frère."

"Merci Kanye, très cool!" lui a répondu le président des Etats-Unis dans la foulée, via son propre compte Twitter.

L'artiste aux 21 Grammy Awards avait déjà affiché publiquement son soutien à Donald Trump, notamment lors d'un concert donné peu après le scrutin présidentiel de 2016, tout en précisant qu'il n'avait pas voté. Quelques semaines plus tard, il était apparu par surprise aux côtés du président élu dans le hall d'entrée de la Trump Tower, à New York, après s'être entretenu avec lui.

Kanye West perd des abonnés

Mercredi, Kanye West a également posté une photo de lui portant une casquette siglée "Make America Great Again" (Rendons sa grandeur à l'Amérique), slogan du candidat Trump lors de la campagne présidentielle de 2016. Dans un autre message, le natif d'Atlanta a publié un cliché montrant que la casquette avait été signée par Donald Trump lui-même.

L'artiste fantasque a également évoqué de nouveau une candidature à la présidentielle de 2024. Se posant comme le successeur de Donald Trump, il a publié sur son compte Twitter la photo d'une affiche, collée à Chicago selon lui, avec le slogan "Keep America Great" (Gardons sa grandeur à l'Amérique) déposé par l'actuel président en vue de la campagne de 2020, sa photo et "#Kanye2024".

Après que son épouse, Kim Kardashian West, a posté plusieurs messages précisant que les tweets de Kanye West n'engageait que lui, le créateur de la marque "Yeezy" a expliqué qu'il n'était "pas d'accord avec tout ce que fait Trump". "Il n'y a qu'avec moi que je sois d'accord à 100%", a-t-il tweeté.

Après près d'un an loin des réseaux sociaux, Kanye West a recommencé à poster des messages sur son compte Twitter, sur lequel il a perdu près de dix millions d'abonnés par rapport à mai 2017. Mais il en a malgré tout encore 27 millions à l'heure actuelle.

F.M. avec AFP