BFMTV

Jeanne Moreau: les célébrités et le monde de la culture lui rendent un dernier hommage

Jeanne Moreau en 1987

Jeanne Moreau en 1987 - Georges Bendrihem - AFP

De Jean-Paul Belmondo à Etienne Daho en passant par Arielle Dombasle, les célébrités n'ont pas manqué de saluer la célèbre actrice, qui s'est éteinte lundi à l'âge de 89 ans.

De nombreuses célébrités du 7e art et des figures du monde de la culture ont fait part de leur immense tristesse après l'annonce lundi de la mort de Jeanne Moreau, à l'âge de 89 ans. L'actrice mythique a été retrouvée hier matin dans son appartement parisien. 

Dans un communiqué, Jean-Paul Belmondo, qui a notamment tourné avec elle dans Moderato Cantabile (qui a valu a l'actrice le prix d'interprétation à Cannes, en 1960), a salué la grande gaieté de la star. 

"Avec le départ de Jeanne Moreau, nous perdons sans aucun doute une grande comédienne. Celle-ci était souvent méconnue", a-t-il confié. "Elle aimait beaucoup faire des farces et, évidemment, avec moi l'entente était parfaite".

Alain Delon "bouleversé", Line Renaud "très peinée"

Interrogé par M6, Alain Delon a déclaré être "profondément bouleversé". "C'est quelqu'un que j'aimais beaucoup. J'ai tourné avec elle dans deux films: L'homme pressé et Monsieur Klein. Je la voyais souvent quand Jean-Claude Brialy était encore en vie", a-t-il dit. Etienne Daho, lui, a déclaré dans un communiqué que travailler avec Jeanne Moreau a été "un des plus grands bonheurs" de sa vie "artistique et personnelle".

"L'album et la tournée que nous avons faits ensemble en 2012, autour du Condamné à mort de Jean Genet est le genre d'expérience dont on sort métamorphosé. J'ai des souvenirs indélébiles de nos concerts (...) Elle était heureuse de faire ce projet libre, poétique et politique. Main dans la main, nous avions la sensation de porter un étendard. J'aimais sa jeunesse, ses emballements, ses colères, son intransigeance et son instinct animal (...) Elle voulait retourner sur scène avec Le Condamné et que nous refassions un projet sur Pasolini."

Pour Arielle Dombasle, "Jeanne Moreau incarnait une certaine idée du cinéma, de la star à l'exigence artistique impérative. Elle était généreuse. Immense artiste. Nous la pleurons...". Line Renaud s'est, elle, exprimée sur Twitter: "Je suis très peinée. Jeanne Moreau était une immense actrice au talent mondialement reconnu. Ses films resteront dans les mémoires."

"L'art, la culture, la beauté, le chic, l'esprit français"

Claudia Cardinale a confié à l'AFP: "Je suis très touchée par la disparition de Jeanne Moreau. C'est un monument du cinéma mondial qui restera comme un exemple d'excellence pour les générations à venir. Manoel de Oliveira m'a offert la chance tardive de travailler avec elle en 2012, pour Gebo et l'ombre". Je garde de cette expérience le souvenir ému d'une actrice exigeante, mais surtout d'une femme dont la nature et l'engagement forcent le respect."

Dans une tribune publiée dans le Huffington Post, l'ex-président du Festival de Cannes Gilles Jacob, a écrit: "Jeanne Moreau, c'est l'art, la culture, la beauté, le chic, l'esprit français (...) Mademoiselle Jeanne, comme aimait proclamer Brialy, a été merveilleuse au théâtre, comme elle a été sublime au cinéma."

"Il est des comédiennes pour lesquelles, indépendamment de leur gloire, la classe et l'élégance morale sont un art de vivre. Jeanne Moreau est de celles-là", a-t-il ajouté.

L'Académie des César a quant à elle salué dans un communiqué une "légende absolue du cinéma français. "Pour nous, elle restera dans nos mémoires et dans nos coeurs. Mademoiselle Moreau, vous nous manquez déjà, et votre voix si particulière sera pour toujours celle du cinéma français".

Nawal Bonnefoy avec AFP