BFMTV

Jeanne Moreau en cinq chansons de Brigitte Bardot à Etienne Daho

-

- - GERARD JULIEN / AFP

La célèbre actrice, connue pour ses rôles dans Ascenseur pour l'échafaud, Jules et Jim et Les Valseuses, a été retrouvée morte à son domicile ce lundi. Retour sur un pan essentiel de sa carrière: la musique.

L'actrice, réalisatrice et icône de la Nouvelle Vague Jeanne Moreau a été retrouvée morte ce lundi à son domicile. Elle avait 89 ans. Considérée comme l'une des plus grandes comédiennes du cinéma français, elle pouvait "interpréter un rôle de dix minutes et on ne (voyait) plus qu'elle", a écrit dans le Huffington Post Gilles Jacob, l'ex-président du Festival de Cannes.

La comédienne à la voix rauque, mythique et mutine interprète de Ascenseur pour l'échafaud, Jules et Jim et Les Valseuses, était aussi chanteuse. Au cours de sa carrière, Jeanne Moreau a eu l'occasion de signer une poignée d'albums et d'incarner à l'écran quelques chansons restées gravées dans les mémoires. Magnéto.

Le Tourbillon (dans Jules et Jim de François Truffaut)

En 1962, lorsque Jeanne Moreau tourne le troisième long métrage du réalisateur des Quatre cents coups, elle est l'une des vedettes les plus en vue du cinéma français. Elle a déjà douze ans de carrière et a été dirigée par Louis Malle (Ascenseur pour l'échafaud, Les Amants), Michelangelo Antonioni (La Nuit) et Peter Brook (Moderato Cantabile).

Dans Jules et Jim, Jeanne Moreau chante Le Tourbillon, un morceau écrit pour elle par son ami le compositeur Serge Rezvani. La chanson ne devait pas figurer dans le film, mais François Truffaut en tombe amoureux et l'intègre à la dernière minute. Dans Le Tourbillon, Serge Rezvani se moque gentiment des déboires amoureux de son amie avec son compagnon de l'époque, Jean-Louis Richard.

J'ai la mémoire qui flanche (1963)

Comme Le Tourbillon, J'ai la mémoire qui flanche a été composé par son ami le musicien Serge Rezvani sous le pseudonyme Cyrus Bassiak. Avec ce titre, Jeanne Moreau obtient un nouveau succès. En 1964, elle reçoit pour l'album Jeanne Moreau chante 12 chansons de Cyrus Bassiak le Grand Prix du disque de l'académie Charles-Cros.

En 1966, elle sort un deuxième disque, Jeanne Moreau chante 12 nouvelles chansons de Cyrus Bassiak. Elle continuera d'enregistrer des albums avec Jeanne chante Jeanne (1970), où elle interprète ses propres textes. Deux ans auparavant, elle a sorti Les chansons de Clarisse (1968), d'après la femme de lettres Elsa Triolet.

Paris (dans Viva Maria! avec Brigitte Bardot)

Entre deux albums de Serge Rezvani/Cyrus Bassiak, Jeanne Moreau tourne pour l'unique fois de sa carrière avec Brigitte Bardot dans Viva Maria! (1965) de Louis Malle. Les deux actrices incarnent deux chanteuses d'une troupe de music-hall. L'occasion pour elles d'entonner sur scène un hymne à la Ville lumière.

Each Man Kills the Thing He Loves (dans Querelle de R.W. Fassbinder)

Une trentaine d'années avant son album Le Condamné à mort avec Etienne Daho, Querelle (1982) signe une incursion remarquée de Jeanne Moreau dans l'univers du célèbre romancier français Jean Genet. Devant la caméra du cinéaste allemand R.W. Fassbinder, elle incarne Lysiane, la patronne d'un bar à prostituées de Brest. Au début du film, elle entonne Each Man Kills the Thing He Loves, un air inspiré par un texte d'Oscar Wilde.

Le Condamné à mort (2010) avec Etienne Daho

Ce texte, écrit par Jean Genet en 1942, a longtemps fasciné Etienne Daho. Le chanteur rennais a régulièrement interprété sur scène un extrait intitulé Sur mon cou. Après le succès de son album L'Invitation, Etienne Daho propose à Jeanne Moreau d'enregistrer l'intégralité du texte de Jean Genet. "Bouleversée" par son interprétation de Sur mon cou, l'actrice accepte aussitôt la proposition.

"C'était grisant de pouvoir enfin réaliser ce rêve, sans avoir à rendre de comptes à quiconque", se souvient le chanteur dans le livre Dahodisco. Pour accompagner la sortie du disque, le duo a donné deux concerts en novembre 2010 au théâtre de l'Odéon. Deux sublimes interprétations du texte de Jean Genet qui sont depuis restées inédites pour des questions de droits, au grand dam des fans et d'Étienne Daho lui-même.

Jérôme Lachasse