BFMTV

Héritage de Johnny Hallyday: Pros ou anti-Laeticia, "les fans en ont un peu marre de tout ce qui se passe"

Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday, le 9 décembre 2018, à Paris.

Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday, le 9 décembre 2018, à Paris. - Yoan VALAT / AFP

Alors que la guerre sur la succession de Johnny Hallyday et sur son futur album posthume fait rage entre Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday, les fans de la star sont déboussolés.

Quand on contacte un fan de Johnny Hallyday ces jours-ci, la réponse est souvent la même: "Désolé non merci, ça ne me regarde pas ces problèmes." C'est que la guerre juridique de succession qui oppose Laëticia Hallyday d’un côté à Laura Smet et David Hallyday de l’autre est un sujet sensible chez les fans de l’idole, décédée en décembre dernier. Dernier round en date, le report au 30 mars de la décision du tribunal de Nanterre sur la demande des deux premiers enfants de Johnny Hallyday de bénéficier d’un droit de regard sur le futur album posthume.

Après la douleur de la perte, après l’émotion de l’hommage de la Madeleine, le grand déballage n’est pas parti pour s’arrêter. Au grand regret des fans. "C’est surtout dommage pour l’image de Johnny. Il n’aurait sans doute pas voulu ça. Les fans en ont un peu marre de tout ce qui se passe. Il y avait sans doute moyen de faire autrement. Mais c’est comme dans toutes les familles, dès qu’il y a un peu d’argent, tout le monde veut sa part du gâteau", regrette Pascal Santerre, responsable du Fan Club 28 de Johnny Hallyday.

"Nous ne sommes que des fans, pas la famille"

Si tous regrettent ce "mauvais spectacle", la majorité d’entre eux refuse de commenter l'affaire: "c’est leur vie privée", "ça ne nous regarde pas", "nous ne sommes que des fans, pas la famille". Mais sur les réseaux sociaux, l’épouse du rockeur est régulièrement taxée de "vipère". Il lui est reproché d’avoir voulu "spolier" Laura Smet et David Hallyday. Certains l’accusent même d’avoir voulu "faire main basse sur le grisbi de Johnny".

Surpris de ce qu’il qualifie de "déferlement de haine", Jonathan, fan de Johny l’ayant rencontré grâce à Laeticia, a tenté de prendre la défense de la veuve sur les réseaux sociaux.

"Tout ce qu’on peut voir sur les réseaux sociaux, on l’a aussi dans la vraie vie", indique Jonathan, l’auteur de ce tweet de soutien à Laeticia. Plus de trois mois après la disparition de Johnny Hallyday, il assure que les fans sont désormais partagés entre "deux camps": "ceux qui la croient et ceux qui ne la croient pas ou ceux qui la détestent et ceux qui ne la détestent pas". "J’ai croisé pas mal de monde sur les tournées, et la plupart des gens adulaient Laeticia. Quand elle rentrait dans la salle tout le monde applaudissait, lui criait qu’ils l’aimaient. Et du jour au lendemain, après la lettre de Laura Smet, tous ces gens-là se sont retournés sans avoir d’infos fondées. Je trouve ça inconvenant et hallucinant."

"Nous ce qui nous étonne c’est le silence de Laeticia"

"On est déçu que ça prenne cette tournure", regrette Francis Lequeutre, président du fan club de Johnny Hallyday Côte d’Opale. "On essaie de rester au-dessus de ça, en l’admirant autant que depuis des décennies. Nous ce qui nous étonne c’est le silence de Laeticia. On aimerait avoir sa réponse. Laura et David ont dénoncé un système, c’est légitime, on les comprend. Mais on voudrait la réponse de Laeticia. Ce qu’on aimerait que toutes les parties se mettent autour d’une table et en discutent. Sinon, il y a un risque d’être bloqué."

C’est bien la tournure que prend cette affaire. Et comme le feuilleton semble parti pour durer, la pilule est encore plus dure à avaler.

"Les gens sont tristes. Déjà, l’hommage à la Madeleine est un peu terni", souffle Pascal Santerre. "Ensuite, la sortie de l’album posthume risque d’être repoussée. Après, ce sera la succession. Ce n’est pas fini, ça peut durer des années et des années, et c’est un peu difficile pour le fans."

Antoine Maes