BFMTV

Star Wars: Daisy Ridley fait la une de Vogue et évoque sa thérapie

L'actrice Daisy Ridley le 28 février 2016 aux Oscars

L'actrice Daisy Ridley le 28 février 2016 aux Oscars - Valerie Macon - AFP

La jeune comédienne apparaît sur la couverture du Vogue américain. Elle y évoque notamment son accès -trop- soudain à la célébrité.

À deux mois de la sortie de Star Wars VIII: les derniers Jedi, la promotion du long-métrage le plus attendu de cette fin d'année commence à battre son plein. Au lendemain de la publication d'un nouveau trailer, l'édition américaine de Vogue dévoile la une de son numéro de novembre, consacrée à Daisy Ridley. L'actrice britannique de 25 ans, qui interprète l'intrépide Rey dans la nouvelle trilogie, y est immortalisée par Mario Testino, légende vivante de la photographie de mode.

Stress et crises de larmes

Celle qui est passée du statut d'illustre inconnue à celui de star mondiale en 2015, en intégrant l'une des franchises cinématographiques les plus adulées de l'histoire, se confie dans l'interview sur les difficultés qui ont accompagné sa soudaine notoriété:

"Les gens me reconnaissaient. Je ne sais toujours pas comment gérer ça. Ma peau était dans un état catastrophique parce que j'étais stressée (...) Je me sentais tellement vue et tellement complexée."

Encore aujourd'hui, Daisy Ridley affirme qu'elle appelle sa mère une fois par mois, secouée par d'"hystériques" crises de larmes, s'inquiétant de ne "pas être équipée pour gérer ça."

Un planning bien rempli

Daisy Ridley explique que la thérapie qu'elle a entreprise l'aide à résoudre ce problème: "Je sentais que je me réduisais moi-même parce que j'avais peur qu'on me reconnaisse", se souvient-elle, expliquant s'être finalement dit: "Je veux traverser la vie en dansant, pas en cavalant."

Les fans de la saga pourront découvrir sa prestation dans Star Wars VIII dès le 13 décembre prochain. Par ailleurs, la jeune actrice multiplie les projets: elle apparaîtra prochainement dans Ophelia, un film de Claire McCarthy avec Naomi Watts et Clive Owen, et dans Le Crime de l'Orient-Express, aux côtés de Johnny Depp.

B.P.