BFMTV

Skyscraper: comment Dwayne Johnson est devenu l'acteur le plus cool d’Hollywood

Dwayne Johnson à l'avant-première de Skyscraper

Dwayne Johnson à l'avant-première de Skyscraper - Michael loccisano / Getty Images North America / AFP

A l’écran comme dans les médias, The Rock s’est imposé auprès du grand public comme un modèle.

Existe-t-il, à Hollywood, quelqu’un de plus valeureux et de plus gentil que Dwayne Johnson? En moins de dix ans, le sauveur des franchises (Fast and Furious, Jumanji), surnommé également le "champion du peuple", s’est imposé comme la plus grande vedette du cinéma mondial. Son succès réside dans sa personnalité "bigger than life". Sur les réseaux sociaux comme dans les médias, le comédien apparaît tel un véritable Superman: drôle, accessible, bienveillant… Un bon Samaritain, en quelque sorte.

Malgré son 1,96 mètre et ses 120 kilos de muscles, The Rock tient toujours à jouer des hommes ordinaires confrontés à des situations extraordinaires. Dans Rampage, sorti en avril dernier, il incarne un primatologue ex-membre des Forces Spéciales ; dans Skyscraper, au cinéma depuis le 11 juillet, il revient en ex-agent du FBI reconverti en responsable de la sécurité du gratte-ciel le plus haut du monde.

Dans les deux cas, Dwayne Johnson doit protéger ses proches d’un immense danger: le singe George d’animaux mutants (Rampage) et sa famille de terroristes (Skyscraper). Bien que Dwayne Johnson soit, comme Superman, invulnérable, son corps souffre comme jamais dans Skyscraper. Et pour la première fois de sa carrière, il joue un personnage handicapé, qui a perdu sa jambe gauche lors d’une opération de sauvetage. 

Une éthique sans faille

Au cours de la première heure de Skyscraper, la star tente par tous les moyens de sauver sa famille piégée au 91ème étage d’un gratte-ciel en feu. Pour cela, il doit gravir à mains nues une grue, d’où il saute pour rejoindre la tour enflammée. Le film détaille précisément comment il réussit ce tour de force. Le comédien y tient: celui qui poste régulièrement ses sessions de musculation sur Instagram aime montrer que tout est possible, surtout ce qui paraît impossible, dès lors que l’on s’entraîne et que l’on travaille dur. 

The Rock est "l’homme le plus fort du show-business", comme il aime se définir. Et le plus déterminé. Tous les jours, même pendant les vacances, il se lève à 4 heures du matin pour s’entraîner. Son éthique est sans faille: Dwayne Johnson reste très pudique à l’écran et se dénude rarement. Toujours représenté comme un bon père de famille, il a rarement l’occasion d’avoir des histoires d’amour au cinéma.

Héros de films d'action, le comédien évite pour autant la violence gratuite à l'écran. Dans Skyscraper, son personnage refuse même de tuer et d’utiliser une arme à feu. Il cherche à neutraliser ses ennemis, et non pas à les tuer de sang froid comme ont pu le faire Bruce Willis, Arnold Schwarzenegger ou Sylvester Stallone dans les années 1980 et 1990.

Un modèle pour tous

Pour des millions de spectateurs, Dwayne Johnson est avant tout un modèle. Août 2017. Jacob O'Connor, un jeune garçon de 10 ans, s’inspire d’une scène de San Andreas pour sauver de la noyade son frère de 2 ans. Le garçon se souvenait en effet avoir vu l'acteur prodiguer un massage cardiaque dans le film catastrophe.

"Il y avait un tremblement de terre, puis un tsunami et une fille était en train de se noyer", explique Jacob O'Connor en évoquant une scène du film. "Il l'a sortie de là et il a fait la même chose". Sur Twitter, l'acteur lui a écrit: "Quelle incroyable histoire. Je te félicite sur Twitter, Jacob, pour avoir sauvé la vie de ton petit frère. Tu es un véritable héros. Nous sommes tous fiers de toi!"

Jacob n’est pas le seul adolescent à s’inspirer de The Rock. Lorsqu’une lycéenne demande au comédien de se rendre avec elle à son bal de promo, celui-ci lui adresse, dans sa classe de cours, un message personnalisé. Dans cet enregistrement, The Rock la remercie et lui révèle qu'il lui a fait un cadeau "maintenant qu'ils sont meilleurs amis": comme il ne peut pas se rendre à son bal, il a réservé un cinéma pour qu'elle puisse aller avoir avec 230 personnes, dont ses amis et sa famille, Rampage. Postée en avril sur Facebook, la vidéo a été visionnée plus de 2 millions de fois.

The Rock n’hésite jamais à s’arrêter pour prendre quelques selfies avec des fans qui l’interpellent dans la rue, même lorsqu’il est en train de conduire. C’est ainsi qu’il a rencontré un jeune fan qui raconte s’être inspiré de lui pour affronter son cancer. Il n’est donc pas étonnant de voir que l’acteur réfléchit "sérieusement" à se présenter à la Maison-Blanche. "J’y pense sincèrement. Surtout depuis que j’ai compris que de plus en plus d’Américains y croient. On verra bien", a-t-il déclaré en décembre 2017 au Parisien. Il a réitéré ces propos mardi 10 juillet lors de l’avant-première de Skyscraper.

"J'étais dévasté et déprimé"

Maniant à la perfection les nouveaux outils de communication, Dwayne Johnson sait comment donner de l’espoir à son public, mais aussi les émouvoir en dévoilant ses blessures intimes. Dans un long message posté le 1er février sur son compte Instagram, l'acteur de Jumanji: bienvenue dans la jungle est revenu sur une période sombre de sa vie en racontant sa lutte, à l'âge de 15 ans, contre la dépression après la tentative de suicide de sa mère.

"J'étais dévasté et déprimé. J'avais atteint un stade où je ne voulais plus rien faire ou aller nulle part. Je pleurais tout le temps", a-t-il écrit. "Ma mère est descendue de la voiture sur l'autoroute inter-États 65 à Nashville et s'est dirigée vers les véhicules qui approchaient. Ils ont essayé de l'éviter, puis je l'ai attrapée et mise sur le côté de la route. Ce qui est incroyable avec cette tentative de suicide, c’est qu’elle n’en a plus aucun souvenir - ce qui est probablement mieux".

Cette révélation de Dwayne Johnson a eu lieu sur le plateau de Ballers, après le tournage d’une scène où son personnage rend visite à la tombe d’un ami, qui s’est suicidé. "C'est difficile de tourner une telle scène - je n'ai pas aimé le faire - mais cela m'a rappelé que l'on doit toujours faire de notre mieux pour aider les gens en difficulté. Nous avons eu de la chance quand j'ai eu 15 ans et ce n'est pas toujours le cas". Sur son compte Twitter, Dwayne Johnson a remercié ses fans de leur soutien:

"Nous y passons tous et la dépression touche tout le monde sans distinction. J'ai mis du temps à le comprendre, mais la clé est de ne pas avoir peur de se confier. Nous les mecs avons tendance à garder ces choses-là pour nous. Vous n'êtes pas seul".

Lui non plus n’est pas seul. Chaque jour, ils sont de plus en plus nombreux à suivre son exemple pour affronter la vie.

Jérôme Lachasse