BFM Paris

Covid-19: le couvre-feu à 18h a-t-il eu des effets en Ile-de-France?

Le taux d'incidence et le nombre de malades admis dans les hôpitaux franciliens a continué de progressé ces deux dernières semaines, malgré l'instauration du couvre-feu.

Les indicateurs épidémiques sont clairs: le Covid-19 continue de circuler activement en Ile-de-France malgré l'instauration, le 16 janvier dernier, d'un couvre-feu à 18 heures.

Deux semaines plus tard, cette mesure n'a pas freiné l'augmentation du taux d'incidence dans la région, qui est passé de 185 le 17 janvier à 200 une semaine plus tard, pour finalement atteindre 214 le 28 janvier. Le seuil des 200 cas positifs pour 100.000 habitants fixé par le gouvernement a donc été franchi, le couvre-feu ne semble donc pas avoir eu d'effet positif très net.

Le couvre-feu à 18h, instauré le 16 janvier dernier, n'a pas permis de freiner l'augmentation du taux d'incidence en Ile-de-France
Le couvre-feu à 18h, instauré le 16 janvier dernier, n'a pas permis de freiner l'augmentation du taux d'incidence en Ile-de-France © BFM Paris

Encore plus de Franciliens à l'hôpital

Le constat est similaire concernant le nombre de patients hospitalisés. Au lendemain du couvre-feu, le 17 janvier, on dénombrait 4710 malades du Covid-19 dans les hôpitaux d'Ile-de-France. En moins de deux semaines, plus de 300 patients supplémentaires -5016 au total- ont été admis.

Malgré la mise en place d'un couvre-feu à 18h, le nombre de patients Covid dans les hôpitaux d'Ile-de-France n'a fait que grimper ces deux dernières semaines
Malgré la mise en place d'un couvre-feu à 18h, le nombre de patients Covid dans les hôpitaux d'Ile-de-France n'a fait que grimper ces deux dernières semaines © BFM Paris

Les chiffres des admissions en réanimation ne sont pas non plus encourageants. Entre le 17 et le 28 janvier, le nombre de malades dans les services de réanimation franciliens est passé de 543 à 619. La région est donc à 54,8% de ses capacités en la matière, pour un seuil d'alerte établi à 60% qui se rapproche dangereusement.

Le variant britannique, 10% des contaminations

Par ailleurs, les autorités sanitaires précisent que les chiffres actuels ne permettent pas encore de mesurer la menace que constituent les variants. Dans notre région, deux nouvelles souches du virus ont été détectées: le variant sud-africain et le variant britannique.

Ce dernier, jugé plus contagieux, se multiplie très rapidement dans la région. D’après les hôpitaux de Paris, près de 10% des cas dépistés en Île-de-France depuis deux semaines sont positifs à cette nouvelle forme du virus.

Ces mauvais indicateurs relevés ces dernières semaines en Ile-de-France semblent se retrouver sur tout le territoire. Lors de sa prise de parole ce jeudi, le ministre de la Santé Olivier Véran a lui-même déclaré que "l'efficacité du couvre-feu à 18h s'estompe", même si cette mesure a montré "un effet réel" dans les premiers départements soumis à cette contrainte.

Juliette Mitoyen Journaliste BFM Régions