BFMTV

Bébés, personnes âgées, signaux d'alerte: tout ce qu'il faut savoir sur la canicule

Le miroir d'eau à Bordeaux le 19 juin 2017 (photo d'illustration)

Le miroir d'eau à Bordeaux le 19 juin 2017 (photo d'illustration) - Nicolas Tucat-AFP

Avez-vous le droit de ne pas vous rendre au travail? Pouvez-vous boire autre chose que de l'eau? BFMTV.com vous indique tout ce qu'il faut savoir sur la canicule, qui va durer jusqu'à jeudi.

Les températures dépassent largement les 30 degrés la journée. Et ne descendent guère en dessous des 20 degrés la nuit. Météo France a élargi ce lundi matin sa vigilance orange à 51 départements. Depuis dimanche, la canicule s'est installée sur la France et en particulier sur la région parisienne, où le mercure affiche entre 33 et 38 degrés. Ce qu'il faut boire, comment se rafraîchir, les signaux d'alerte: BFMTV.com fait le point.

Jusqu'à quand?

Des records nocturnes de chaleur pour un mois de juin ont été battus dans la nuit de lundi à mardi dans l'ouest, a indiqué Météo France qui prévoit pour mercredi une "chaleur intense" dans cette partie du pays. Un record nocturne datant de 1928 a été battu à Saint-Jean-de Luz, dans les Pyrénées-Atlantiques, avec 23 degrés au minimum la nuit dernière. Le record a aussi été battu à Poitiers, dans la Vienne, avec 22,8 degrés, à Niort, dans les Deux-Sèvres, avec 22,2 degrés et Cholet, dans le Maine-et-Loire, avec 21,3 degrés. Le retour à des températures "raisonnablement chaudes" devrait se faire à partir de vendredi dans tout le pays, sauf dans le sud-est du pays.

Comment se protéger?

Il faut maintenir les volets et fenêtres fermés tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure et éviter de sortir aux heures les plus chaudes. Et se rafraîchir régulièrement en se mouillant la peau (visage, avant-bras, cou) avec un gant humide ou un brumisateur. Lorsque le mercure redescend, privilégiez les courants d'air, un drap ou du linge humides étendus devant les fenêtres peuvent également apporter une certaine fraîcheur.

Que faut-il boire?

Autre conseil: se désaltérer régulièrement sans attendre d'avoir soif, en buvant 1,5 à 2 litres d'eau par jour. Il faut également éviter l'alcool et les boissons à forte teneur en caféine, dont le thé, qui ont un effet diurétique. Les personnes travaillant en extérieur doivent quant à elles boire un verre d'eau toutes les 15 à 20 minutes, se protéger la tête du soleil, et si possible aménager leurs plages de travail pour éviter les périodes les plus chaudes. Vous pouvez varier les sources d'eau: fruits ou jus de fruit, crudités, sirop léger, soupes froides, ou encore yaourts. 

Et pour les personnes âgées?

  • Certaines personnes âgées ne ressentent pas la soif. Il leur est conseillé de boire au minimum l'équivalent de 8 verres par jour (soit 800 ml), l'idéal étant 13 à 14 verres (1,5 l), à adapter selon son poids. Si leur habitation ne peut être rafraîchie, il leur est conseillé de passer deux à trois heures par jour dans un endroit frais, comme un cinéma, une église, ou encore un centre commercial. Mais les personnes âgées ne doivent pas trop boire non plus. Au-delà d'1,5 à 2 litres, c'est dangereux, car elles transpirent moins et risquent de faire des complications cérébrales (comme des oedèmes) potentiellement fatales.

Que faire avec les bébés et jeunes enfants?

Ils s'exposent au risque de déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Ils doivent boire abondamment, surtout de l'eau, et rester le moins possible exposés à la chaleur. Les nourrissons "ne doivent jamais être laissés en plein soleil ni être laissés seuls dans un véhicule", rappellent les autorités sanitaires après que plusieurs jeunes enfants sont morts ces dernières années dans des automobiles surchauffées. 

Et au travail?

Le code du travail français ne mentionne pas de température maximale au-delà de laquelle il est dangereux de travailler. Mais les employeurs ne sont pas exemptés d'obligations. L'article L4121-1 est clair: "L'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent des actions de prévention des risques professionnels; des actions d'information et de formation; la mise en place d'une organisation et de moyens adaptés". S'il n'y a pas de chiffres précis, les experts s'accordent à dire que la température doit être de 30 degrés pour une activité assise et 28 degrés s'il y a une activité physique. Au-delà, il existe un risque pour les salariés. À partir de 33 degrés, le danger est réel, précise l'Institut national de recherche et de sécurité.

A-t-on le droit de venir en débardeur, short et tongs? Concernant la tenue vestimentaire, le code du travail interdit à l'employeur d'imposer des contraintes vestimentaires qui seraient discriminatoires, il peut néanmoins imposer un "dress code" pour des questions de sécurité ou bien pour préserver son image de marque. Ainsi, si vous êtes amenés à recevoir de la clientèle, une tenue correcte est de rigueur. 

Qui contacter en cas d'urgence?

Soyez vigilant: les signaux d'alerte sont une grande fatigue, des crampes, des maux de tête, de la fièvre, des difficultés inhabituelles à se déplacer, ou encore des étourdissements. En cas de question, vous pouvez contacter Canicule-Info Service au 0800.06.66.66 (appel gratuit d'un poste fixe, ouvert tous les jours de 9 heures à 19 heures. Dès les premiers symptômes, il est impératif de contacter le Samu (15), car lorsque la température du corps est trop élevée, le cerveau et les organes vitaux peuvent être endommagés. En attendant les secours, la personne doit être placée à l'ombre et refroidie à l'aide d'eau fraîche, en plaçant des linges humides ou des sacs de glaçons sur les cuisses et les bras. 

Céline Hussonnois-Alaya avec AFP