BFMTV

Canicule: les gestes pour se protéger de la chaleur

En France, 14 départements ont été placés en vigilance orange canicule ce mardi, en raison des hautes températures qui touchent le pays. Pour éviter la déshydratation et faire face à cette vague de chaleur, voici les gestes à suivre.

Comment éviter d'être assommé par le soleil? Boire beaucoup d'eau, éviter le café, s'aérer: il existe une multitude de solutions pour ne pas céder à la chaleur qui va frapper la France durant les cinq prochains jours.

Attention à la déshydratation

Garder la température normale de notre corps à 37 degrés est le plus important. Alain Ducardonnet, spécialiste santé de BFMTV, explique que lorsque les températures sont hautes, "tous nos mécanismes se mettent en place pour refroidir" notre corps, en précisant que "l'on peut perdre trois, quatre voire cinq litres d'eau par jour". C'est pourquoi il faut bien penser à s'hydrater avec une "eau tempérée". Il est aussi important de pas consommer de café ou de boissons énergisantes. 

Le cardiologue cible notamment les femmes enceintes, les personnes âgées et les enfants, qui n'ont pas forcément ce réflexe quotidien. En ce qui concerne les personnes âgées, elles transpirent moins et ont donc besoin de boire plus que d'autres. Le médecin affirme que "lorsque l'on ressent la sensation de soif, on a déjà 30 à 30% de dettes", c'est-à-dire de besoin d'eau.

Un air chaud à l'origine de la canicule

Fanny Agostini, spécialiste météo de BFMTV, parle quant à elle d'un "contexte global surchauffé" en rappelant que le mois de juillet a été le plus chaud jamais enregistré. Selon elle, il y a "un air très chaud" et "dès qu'un flux de sud se met en place, il arrive en Europe du Nord et donc sur la France". Notre spécialiste explique qu'un "grand courant d'air très haut en altitude" véhicule cette chaleur, "alors qu'au sol il n'y a pas un brin de vent ni de brassage de l'air". C'est pourquoi "la chaleur s'emmagasine et stagne".

Des records ont déjà été battus en France. A Nantes, les températures ont atteint les 36.3 degrés, battant les 35.2 degrés du mois d'août de 1961. A Cholet, il a fait 35.7 degrés, ce qui a surpassé les 33.7 degrés mesurés en 2000 tandis qu'à La Roche sur Yon, les 35.2 degrés ont dépassé les 33.2 degrés de 2005.

J. B.