BFMTV

Michael Brown: l'état d'urgence de nouveau décrété à Ferguson

L'état d'urgence a de nouveau été décrété, dans la ville de Ferguson aux Etats-Unis.

L'état d'urgence a de nouveau été décrété, dans la ville de Ferguson aux Etats-Unis. - Michael B. Thomas - AFP

Le gouverneur du Missouri, dans le centre des Etats-Unis, a décrété ce lundi, et ce pour un mois, l'état d'urgence à Ferguson. Un grand jury doit en effet annoncer dans les prochains jours si le policier blanc responsable de la mort d'un jeune Noir cet été doit être inculpé ou non.

C'est une affaire qui avait violemment secoué les Etats-Unis cet été. Le gouverneur du Missouri, Jay Nixon, a décrété ce lundi l'état d'urgence en prévision d'une possible flambée de violences à Ferguson, où un grand jury doit annoncer si le policier blanc responsable de la mort d'un jeune Noir doit être inculpé ou non.

En vigueur pour 30 jours

Dans un arrêté qui entre en vigueur lundi pour une période de 30 jours, le gouverneur ordonne le déploiement de policiers et active la Garde nationale du Missouri à Ferguson en raison d'une "possibilité d'émeutes étendues", alors que les autorités judiciaires de l'Etat et du comté de Saint-Louis "peuvent annoncer bientôt les conclusions de leurs enquêtes pénales indépendantes".

Le jeune Noir Michael Brown avait été abattu le 9 août en pleine journée par un policier blanc, Darren Wilson, après être sorti d'un magasin de spiritueux où il est accusé d'avoir volé une boîte de cigares.

Au moins six balles

Selon les autopsies demandées par la famille et le ministère de la Justice, le jeune homme avait été atteint d'au moins six balles. Des émeutes raciales avaient éclaté dans cette banlieue de St Louis, après la mort du jeune Noir.

Un grand jury du comté de St Louis doit annoncer incessamment s'il inculpe ou non Darren Wilson. Si le policier est inculpé cela veut dire qu'il sera jugé. Mais le grand jury peut aussi retenir la légitime défense et estimer qu'il n'y a pas lieu d'aller plus loin.

Jé. M. avec AFP