Javier Solana, en octobre 2011.
 

L'ancien secrétaire général de l'OTAN, l'espagnol Javier Solana, s'est vu refuser l'accès au territoire américain en raison d'un déplacement récent en Iran.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire