BFMTV

Haut-Karabakh : Poutine, Macron et Trump appellent ensemble à un cessez-le-feu immédiat

Donald Trump et Emmanuel Macron en 2019.

Donald Trump et Emmanuel Macron en 2019. - Bertrand Guay

Vladimir Poutine, Emmanuel Macron et Donald Trump ont émis ce jeudi un texte commun appelant l'Arménie et l'Azerbaïdjan à mettre fin au conflit au Haut-Karabakh. L'armée azérie mène actuellement une offensive contre cette petite république non reconnue par la communauté internationale et proche politiquement de l'Arménie.

Les présidents russe Vladimir Poutine, français Emmanuel Macron et américain Donald Trump ont appelé jeudi dans un communiqué commun à "la cessation immédiate des hostilités" au Haut-Karabakh, a indiqué l'Elysée.
En tant que dirigeants des trois pays du "groupe de Minsk" sur ce dossier, les trois présidents appellent aussi "les dirigeants de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan à s’engager sans délai à reprendre les négociations de fond" sous l’égide de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Depuis cinq jours, le Haut-Karabakh, petit territoire où vivent environ 150.000 habitants, fait l'objet d'une offensive des forces azéries. Si le Haut-Karabakh se situe en République d'Azerbaïdjan, il a proclamé son indépendance dès 1991, une souveraineté que ne reconnaît pas la communauté internationale. Il se trouve de fait sous la tutelle arménienne. Cette proximité complique encore l'équation géopolitique car, tandis que l'Azerbaïdjan est allié à la Turquie, l'Arménie bénéficie du soutien russe.

R.V. avec AFP