BFMTV

Les habitants de l'une des cinq tours de Londres évacuées autorisés à regagner leurs logements

Les habitants de cinq tours du nord de Londres ont été évacués vendredi soir

Les habitants de cinq tours du nord de Londres ont été évacués vendredi soir - Justin Tallis-AFP

Les habitants de l'une des cinq tours qui ont été évacuées vendredi soir à Londres ont été autorisés à regagner leurs appartements. Les pompiers assurent que l'immeuble est sûr.

Les habitants de l'une des cinq tours du nord de Londres évacuées vendredi soir ont été autorisés à regagner leurs logements ce samedi matin, tandis que 83 personnes refusent de quitter leurs appartements, a annoncé la municipalité de Camden.

"La brigade des pompiers londoniens nous a averti que les résidents de la tour Blashford n'avaient pas besoin de quitter leur logement", a déclaré Georgia Gould, la responsable de la municipalité de Camden, dans un communiqué.

Les pompiers ont assuré que l'immeuble était sûr

Elle a expliqué que plusieurs éléments différenciaient cette tour des quatre autres immeubles de l'ensemble appelé Chalcots Estate, qui compte près de 800 appartements. "Ce bâtiment est plus petit que les autres, les portes coupe-feu ne sont pas les mêmes, et des travaux ont été réalisés pour dégager les couloirs et améliorer la sécurité incendie", a-t-elle précisé. "Les pompiers nous ont donné l'assurance que l'immeuble était sûr pour les résidents".

L'évacuation des cinq immeubles a été ordonnée vendredi par la municipalité pour permettre la réalisation de "travaux urgents", après qu'elle a jugé insatisfaisants les tests de sécurité incendie, notamment en ce qui concerne le revêtement extérieur. Les panneaux d'isolation de ces tours sont les mêmes que ceux qui couvraient la tour Grenfell, dont l'incendie dans la nuit du 13 au 14 juin a fait au moins 79 morts.

Deux à quatre semaines dans des hébergements provisoires

Ce revêtement, composé de polyéthylène enchâssé entre deux couches d'aluminium, est fortement soupçonné d'être responsable de la propagation rapide des flammes sur la totalité de la tour, alors que l'incendie est parti d'un réfrigérateur défectueux.

Les autres résidents de Chalcots Estate ont passé la nuit chez des parents et amis, dans deux centres de loisirs situés à proximité, ou encore dans les "centaines de chambres d'hôtel" que la municipalité de Camden a dit avoir réservées. Ces hébergements provisoires devraient être maintenus pendant "deux à quatre semaines", le temps que les travaux de mise en sécurité soient achevés.

Les habitants des quatre autres tours ont été autorisés à revenir dans la journée de samedi pour récupérer des affaires personnelles dans leurs appartements, sous la surveillance des pompiers. 

600 immeubles auraient un revêtement similaire

La Première ministre a fait savoir que ses pensées étaient avec les résidents évacués des tours de Chalcots Estate. "Nous travaillerons avec les services d'urgence et les autorités concernées et nous les soutiendrons, afin de protéger le public", a-t-elle déclaré.

Devant le parlement, Theresa May avait déclaré jeudi que "le gouvernement (avait) ordonné l'examen des revêtements de tous les immeubles" de logements sociaux gérés par les pouvoirs publics à travers le pays. Selon ses services, rien qu'en Angleterre, 600 immeubles auraient un revêtement similaire à celui de la tour Grenfell.

C.H.A. avec AFP