BFMTV

Incendie de Londres: des dizaines de manifestants s'introduisent dans la mairie de quartier

Des manifestants devant la mairie du quartier de Kensington, dont dépend la Grenfell Tower, le 16 juin 2017.

Des manifestants devant la mairie du quartier de Kensington, dont dépend la Grenfell Tower, le 16 juin 2017. - Daniel Leal-Olivas - AFP

Plusieurs dizaines de manifestants en colère se sont introduits dans la mairie du quartier de Kensington, à Londres, ce vendredi après-midi, pour protester contre la gestion de la Grenfell Tower, une tour de logements sociaux ravagée par un incendie, dans lequel au moins 30 personnes ont péri.

Des dizaines de manifestants en colère après l'incendie de la tour Grenfell à Londres qui a fait au moins 30 morts se sont engouffrés ce vendredi après-midi dans la mairie du quartier de Kensington, dont dépend l'immeuble de logements sociaux. 

"Honte à vous"

La foule s'est engouffrée dans le hall de la mairie de Kensington et Chelsea et était bloquée dans l'escalier donnant accès au 1er étage, face à quelques gardes privés. Des coups ont été échangés et l'atmosphère était électrique. "Nous réclamons justice", "Honte à vous", "Tueurs", criaient-ils, certains brandissant des pancartes "Justice pour Grenfell".

Plusieurs centaines de personnes étaient également rassemblées devant les locaux de la mairie, montrant aux médias des affiches avec les photos de personnes toujours portées disparues.

Une gestion jugée défaillante

Depuis l'incendie, survenu dans la nuit de mardi à mercredi, de nombreuses personnes ont sévèrement critiqué la gestion de l'immeuble, jugée défaillante, beaucoup estimant que c'était dû au fait qu'il s'agissait de logements sociaux. Leurs mises en garde contre le danger d'incendie ont été ignorées pendant des années.

Le revêtement installé l'an dernier sur la façade aurait en outre favorisé la propagation de l'incendie. Selon le Times, le recours à ce revêtement est proscrit aux États-Unis pour les immeubles dépassant 12 mètres de haut.

A.S. avec AFP