BFMTV

Londres: un groupe de résidents avait alerté sur des risques d'incendie

Des riverains avaient alerté sur les risques d'incendie.

Des riverains avaient alerté sur les risques d'incendie. - Capture BFMTV

Un incendie ravage un immeuble d'habitation de 27 étages qui abrite 120 appartements. Près de 200 pompiers sont mobilisés pour éteindre le feu.

La Grenfell Tower est en feu. Depuis mardi minuit, cet immeuble d'habitations de 27 étages est ravagé par un violent incendie qui sévit du 2e au 27e étage. Le bilan est lourd et fait état de plusieurs morts. Les habitants des pavillons situés à proximité ont été évacués en raison des craintes de chute de débris. 200 pompiers, et 40 camions, ont été déployés sur place.

Cette tour est située dans le centre de Londres, dans le quartier de Kensington, tout près d'un collège. Le quartier de Notting Hill, et le fameux marché Portobello, sont à quelques minutes à pied. Le centre commercial Westfield se trouve également à quelques pas de cet immeuble solitaire dans ce quartier pavillonnaire réputé tranquille. Holland Park, autre zone très chic de Londres, est tout près.

Les riverains inquiets

Datant de 1974, l'immeuble est un "council block, c'est-à-dire un bâtiment géré par la municipalité. Proposant des loyers modérés, il s'agit de l'équivalent d'un HLM. Il y a un an, il a été rénové. La mairie a engagé 10 millions de livre sterling pour moderniser la structure. L'ensemble des immeubles de ce type ont d'ailleurs été révisés, l'an dernier.

Une inspection qui fait suite notamment à un incendie qui avait causé la mort de six personnes en 2009.

Selon les médias britanniques, les habitants de la Grenfell Tower avait alerté les autorités sur les risques d'incendie.

Un groupe de résidents, the Grenfell Action Group (GAC) s'était constitué. Ils dénonçaient notamment la présence de déchets qui s'étaient accumulés pendant les travaux, et pouvant s'embraser facilement.

J.C.