BFMTV

Saffie Rose, Georgina, Alison... Qui sont les victimes de l'attentat de Manchester

-

- - -

Un attentat dans une salle de concert de Manchester a fait au moins 22 morts de 75 blessés. Un bilan d'autant plus lourd que de nombreuses victimes sont des enfants, des adolescents ou de jeunes adultes.

Olivia, John, Saffie Rose, Georgina, Alison, Lisa, Kelly, Angelika, Marcin et Martyn.... Les victimes de l'attentat à Manchester ont désormais toutes été identifiées.

Lundi soir, un jeune public était venu écouter Ariana Grande, quand un attentat-suicide les a frappés. Là, entre les notes de pop et les ballons, 22 personnes sont mortes. Parmi lesquels, une jeune enfant de 8 ans, des adolescentes, ou encore des parents venus récupérer leurs enfants à la sortie du concert. 

Ce jeudi, la police a annoncé avoir identifié toutes les victimes. Les familles ont été prévenues. Certains ont décidé d'annoncer le décès de leurs proches sur les réseaux sociaux.

Eilidh MacLeod, 14 ans

Cette Ecossaise de 14 ans, originaire de Barra dans les Hébrides extérieures, est décédée selon sa famille, alors que l'amie qui l'accompagnait, Laura MacIntyre, 15 ans, a été grièvement blessée.

Sorrell Leczkowski, 14 ans

Sorrell Leczkowski, originaire de Leeds (nord), avait 14 ans. Sa mère et sa grand-mère ont été grièvement blessées dans l'explosion.

Ses proches la décrivent comme "talentueuse et créative". Elle rêvait de devenir architecte. Elle avait prévu d'étudier à l'université de Columbia, à New-York pour apprendre comment construire des hôtels "avec des toboggans qui sortiraient des chambres". Une fois "riche", elle voulait acheter une maison pour sa mère. 

Nell Jones, 14 ans

Agée de 14 ans, Nell Jones était scolarisée à Cheshire, au sud de Manchester. Son directeur de collège décrit une élève "brillante", "populaire" et "toujours souriante".

  • D'après la BBC, elle était au concert avec une camarade de classe, Freya Lewis. Dans un état grave, elle s'est stabilisée après 10 heures de chirurgie. 

Olivia Campbell, 15 ans

Une jeune adolescente de 15 ans figure parmi les victimes. Sa mère l'a annoncée sur Facebook, après avoir passé une nuit entière à la chercher. Olivia Campbell participait au concert d'Ariana Grande quand elle a été touchée par l'explosion.

"Je savais qu'elle était au concert avec des amis, raconte sa mère. Elle m'a appelée pour me dire qu'elle passait un très bon moment. Mais elle n'est pas rentrée. J'ai cherché à avoir de ces nouvelles. J'ai appelé l'hôpital, les personnes avec qui étaient avec elle. Sans succès. Alors j'ai juste attendu. Attendu à la maison qu'elle rentre".

  • Ce mercredi matin, sa mère a finalement posté un message sur Facebook pour annoncer la mort de son enfant.

Saffie Rose Roussos, 8 ans

Avec sa mère et sa soeur, cette jeune enfant était venue assister au concert de son idole, Ariana Grande, rapporte le Telegraph. Ses proches sont toujours hospitalisés. 

Après l'annonce de l'attentat, ses proches se sont emparés des réseaux sociaux pour tenter de la retrouver. En vain. Leurs espoirs se sont envolés quand les autorités ont confirmé que la petite de 8 ans avait été tuée par la puissante explosion. 

Georgina Callander, 18 ans

La première victime identifiée se nomme Georgina Callander. Cette jeune fille étudiait en santé et sciences sociales. Elle terminait sa deuxième année. C'était une grande admiratrice d’Ariana Grande, et ce, depuis plusieurs années.

Elle assistait régulièrement à des concerts et spectacles. Peu avant le début du concert, elle se réjouissait de voir son idole sur scène, et avait partagé sa joie sur les réseaux sociaux.

Courtney Boyle,19 ans et son beau-père Philip Tron, 32 ans

Courtney Boyle, étudiante de 19 ans à Leeds, et son beau-père Philip Tron, 32 ans, ont trouvé la mort dans l'attentat, a annoncé la mère de la jeune femme, qui perd fille et compagnon.

Chloe Rutherford, 17 ans et Liam Curry, 19 ans

Les amoureux Liam, 19 ans et Chloe, 17 ans, originaires de South Shields, au nord-est du pays, présentés par leurs parents comme "inséparables".

  • "Ils voulaient être ensemble pour toujours, maintenant ils le sont".

Martyn Hett, 29 ans

Originaire du sud de Manchester, Martyn Hett, 29 ans avait été vu pour la dernière fois vingt minutes avant la fin du concert. Depuis sa famille et ses amis étaient sans nouvelle de lui. 

  • Sur Twitter, ce mercredi, un de ses amis a confirmé sa mort. "Il quitte ce monde de la même façon qu'il l'a traversé, en étant le centre d'attention". 

John Atkinson, 26 ans

Lui avait 26 ans. Amoureux de pop musique et originaire de Radcliffe, John Atkinson quittait le spectacle quand il a été touché par l'explosion. Celui que ses amis décrivent comme un "jeune homme extraordinaire", doté "d'une belle âme", dansait régulièrement dans une troupe. Une page Go Fund Me a été mise en place afin de financer ses obsèques.

Alison Howes, 44 ans

Avec une amie, Lisa Lee, elles étaient venues récupérer leurs adolescentes à la sortie du concert. Ces deux mères de famille sont entrées dans le hall au moment où le terroriste présumé a déclenché sa bombe.

La famille d'Alison a passé la journée de mardi à arpenter tous les hôpitaux de Manchester pour tenter de la retrouver. Sans succès. Sa mort a été confirmée dans la nuit. Sa fille de 15 ans a, elle, été retrouvée sain et sauve. 

  • "C'était une maman et une belle-maman extraordinaire et attentionnée. Elle était super et nous apportait beaucoup d'amour", raconte Jordan Howe, son beau-fils. 

Lisa Lee, 43 ans

Tout comme son amie, Alison, Lisa était venue récupérer sa jeune fille après le concert d'Ariana Grande. Sa fille de 15 ans a été retrouvée saine et sauve. 

  • "Lisa est partie, mais elle ne sera jamais oubliée, raconte son frère Hunter Lee sur Facebook. Je t'aime Lisa. Tu vas terriblement me manquer". 

Peu avant, il avait posté un avis de recherche sur le réseau social. 

Kelly Brewster, 32 ans 

Avec sa soeur, Hollie Booth, Kelly accompagnait sa nièce, Claire, voir Ariana Grande en concert.

Au moment de l'explosion, elle a tout fait pour protéger cette jeune fan. "Elle s'est jetée devant elle", raconte son oncle, Paul Dryhurst, à la presse britannique. Sans succès. 

  • Son compagnon, Ian Winslow, a annoncé son décès sur Facebook. "Nous avions tellement de projets ensemble. Ma fille Phoebe va être anéantie, comme nous le sommes tous".

Angelika, 40 ans et Marcin Klis, 42 ans

Le ministre polonais des Affaires étrangères Witold Waszczykowski a indiqué qu'un couple de polonais vivant en Grande-Bretagne avait péri dans l'attentat. Ce couple de parents Angelika et Marcin Klis était venu chercher leurs filles à la fin du concert. Les enfants, Alex et Patricia, sont elles "en sécurité".

Jane Tweddle, 51 ans

Cette mère de trois enfants, était venue récupérer la fille d’une amie au concert. Jane Tweddle, 51 ans était agente d’accueil dans un établissement d’enseignement secondaire de Blackpool, sur la côte ouest de l’Angleterre.

"Nous sommes anéantis par cette triste nouvelle. Jane était très appréciée de toute l’équipe. (...) Elle est irremplaçable", a déclaré le directeur de l’établissement dans un communiqué.

  • Après un dîner chez des amis, elle s'est rendu au concert pour récupérer la fille d'une amie. Alors qu'elle l'attendait avec son amie, elle a été tuée par l'explosion. Son amie et sa fille ont, elles, survécu

Michelle Kiss, 45 ans

Mère de trois enfants, Dylan, Elliot et Millie, Michelle Kiss, 45 ans est décrite par ses proches comme une "femme aimante". Elle accompagnait ses deux filles au concert d'Ariana Grande, où elle se réjouissait d'aller. Ses deux petites ont survécu.

Wendy Fawell, 50 ans

Originaire de Otley, près de Leeds, Wendy Fawell, 50 ans, était au concert avec sa fille. Une école primaire dans laquelle elle a travaillé a confirmé sur Twitter son décès.

Elaine McIver

Elaine, une policière qui n'était pas en service, était au concert avec son compagnon Paul, grièvement blessé, selon un message de sa famille. Elle aimait beaucoup la musique et avait un tempérament très joyeux. 

Megan Hurley, 15 ans

La dernière victime identifiée est Megan Hurley, une adolescente de 15 ans qui vivait à Halewood, à une heure environ de Manchester. Les adolescents de la ville ont organisé une veillée en son hommage mercredi soir, rapporte le Telegraph. Son frère Bradley a été grièvement blessé dans l'attentat et est toujours hospitalisé. 

Le groupe terroriste Daesh a revendiqué l'attentat-suicide de lundi soir perpétré par un Anglais de 22 ans d'origine libyenne. Au moins 22 personnes sont mortes et 59 autres blessées, dont douze enfants et adolescents de moins de 16 ans. 

Elodie Hervé