BFMTV

Attentat de Manchester: ce que l'on sait de l'assaillant

L'identité de l'auteur présumé de l'attentat perpétré lundi soir dans une salle de concert de la ville de Manchester, a été révélée par la police ce mardi en fin de journée.

Moins de 24 heures après l'attentat suicide perpétré lundi soir pendant un concert dans la salle Manchester Arena, à Manchester, et qui a fait au moins 22 morts et 59 blessés, plusieurs éléments ont filtré sur le profil de l'assaillant qui a actionné un engin explosif à la fin du spectacle, alors que le groupe jihadiste Daesh a revendiqué l'attentat ce mardi après-midi.

Un individu âgé de 22 ans

La police britannique a fait un nouveau point sur l'enquête, ce mardi en fin après-midi, au cours duquel elle a indiqué que l'auteur présumé de l'attentat-suicide a été identifié sous le nom de Salman Abedi, âgé de 22 ans. 

"Je peux confirmer que l'homme soupçonné d'avoir commis l'atrocité de la nuit dernière a été identifié sous le nom de Salman Abedi", a affirmé le commissaire de police Ian Hopkins lors d'une déclaration à la presse, insistant toutefois sur le fait qu'il ne s'agit pour l'instant que de l'auteur présumé de l'attaque. 

La police tente désormais de déterminer si l'homme "a agi seul" ou "dans le cadre d'un réseau plus large", a précisé Ian Hopkins. 

"Faire un maximum de victimes"

La Première ministre britannique Theresa May, qui s'est exprimée à la mi-journée, avait donné quelques éléments sur le mode opératoire de l'assaillant, indiquant que l'attentat visait à faire "un maximum de victimes". Selon elle, l'homme a en effet déclenché un engin explosif à l'une des sorties de la salle de concert, à l'heure où les spectateurs évacuaient les lieux. 

"Nous savons qu'un terroriste isolé a fait détonner un engin explosif à l'une des sorties de la salle, choisissant délibérément l'endroit et l'heure pour causer un maximum de victimes, dont de nombreux enfants et jeunes", a ainsi déclaré Theresa May, qui a qualifié l'auteur présumé de l'attaque d'individu "tordu et malade". 

L'homme est mort en actionnant cet engin, qui a provoqué une puissante explosion. De son côté, Ian Hopkins, commissaire de police de Manchester, a indiqué que l'individu est mort en faisant détonner "un engin explosif improvisé"

Un autre homme interpellé

La police de Manchester a en outre annoncé dans un communiqué diffusé ce mardi qu'un homme de 23 ans, en lien avec l'attentat suicide commis lundi soir, a été interpellé dans le sud de la ville. 

Le groupe jihadiste Daesh a revendiqué ce mardi dans un communiqué l'attentat qui a fait au moins 22 morts et 59 blessés lundi soir à Manchester. La revendication, publiée via l'un des canaux de communication sur les réseaux sociaux du groupe jihadiste, précise qu'un "des soldats du califat a placé une bombe dans la foule" lors du concert. 

Adrienne Sigel avec AFP