BFMTV

Attentat à Londres: ce que l'on sait à 12 heures

Des policiers dans les rues du Borough Market ce dimanche 4 juin.

Des policiers dans les rues du Borough Market ce dimanche 4 juin. - Chris J Ratcliffe / AFP

Trois terroristes ont mené une attaque en deux temps, samedi soir, dans les quartiers du London Bridge et du Borough Market. Au moins sept personnes été tuées et une cinquantaine ont été blessées.

Dans la nuit de samedi à dimanche, au cœur de la capitale britannique, trois assaillants à bord d'une camionnette ont foncé sur des piétons dans le quartier du London Bridge, au niveau du célèbre pont. Les attaquants ont ensuite abandonné leur véhicule près du marché couvert de Borough Market et mené des attaques au couteau, semant la panique dans les restaurants de ce quartier branché de Londres

Au total, sept personnes ont été tuées par les terroristes et une cinquantaine ont dû être hospitalisées. Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a révélé ce dimanche matin sur BFMTV que quatre Français se trouvaient parmi les blessés de l'attentat, sans donner plus de détails. 

"Nous sommes en relation très étroite avec leurs familles et les hôpitaux où ils se trouvent actuellement" a assuré le ministre. 

Les trois suspects ont été abattus par la police dans le Borough Market. "Ils portaient ce qui ressemblait à des vestes explosives, mais qui se sont avérées être des fausses", a précisé un porte-parole de la police. 

"Les policiers sont arrivés, ils ont encerclé les assaillants et, à un moment, ils les ont abattus" se souvient également Gabriele Sciotto, un photographe italien présent au moment des événements.

Aucune revendication n'a été prononcée ce dimanche matin. Mais, le mode opératoire rappelle d'autres attaques terroristes survenues en Europe depuis plusieurs mois. 

Manchester et Westminster déjà touchés

L'attaque survient alors que doit se tenir ce dimanche soir à Manchester un concert d'hommage aux victimes de l'attentat du 22 mai. Ce jour-là, 22 personnes avaient été tuées par un kamikaze à la fin du concert d'Ariana Grande à la Manchester Arena.

Londres a également été visée par un attentat le 22 mars dernier. Un assaillant avait tué trois personnes en les renversant avec sa voiture sur le pont de Westminster. Il avait ensuite poignardé à mort un policier, avant d'être abattu.

Les élections législatives maintenues

Theresa May a pris la parole dimanche aux alentours de 10h30, heure locale, devant le 10 Downing Street, dans le quartier de Westminster pour annoncer le maintien des élections législatives prévues pour le jeudi 8 juin. La campagne électorale "reprend normalement" dès lundi, a-t-elle précisé. 

Le pays fait désormais face à "une nouvelle forme de menace" terroriste a estimé la Première ministre britannique. Selon elle, les attaquants "se copient les uns les autres", sans que les récents attentats "produits d'une idéologie malfaisante de l'extrémisme islamiste", soient liés les uns aux autres

G. de V. avec AFP