BFMTV

Vol MH370: le Boeing 777 s'est officiellement écrasé dans l'océan indien

L'avion disparu s'est abîmé en mer, a annoncé le Premier ministre malaisien Najib Razak lundi.

L'avion disparu s'est abîmé en mer, a annoncé le Premier ministre malaisien Najib Razak lundi. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le Boeing 777 était porté disparu depuis le 8 mars dernier. Plus de 15 jours après son étrange disparition, le Premier ministre malaisien a officialisé lundi le crash du vol MH370 et annoncé qu'il n'y avait pas de survivant.

Après quinze jours de suspense, le mystère du Boeing 777 disparu le 8 mars dernier est en passe d'être résolu. Le Premier ministre malaisien Najib Razak a déclaré lundi que le Boeing "s'est abîmé dans l'océan Indien" lors d'une conférence de presse.

La dernière position de l'avion était "à l'ouest de la ville australienne de Perth" dans l'Océan Indien, après analyse de données satellitaires, a-t-il ajouté.

>> Synthèse des événements du lundi 24 mars, jour où le Premier ministre malaisien a officialisé le crash du vol MH370

18h30 - Une forte tempête va frapper la zone de recherches

Les recherches seront bientôt perturbées par "une très, très tempête qui se dirige vers la zone où il y a les débris, qui devrait arriver dans les 24 heures", a précisé Jean Serrat, ancien commandant de bord. "Il va donc être beaucoup plus difficile de repérer les morceaux (de l'avion) à la surface".

17h59 - Les familles des passagers effondrées

Des aide-soignants portant des brancards se précipitent dans les couloirs de l'Hôtel Lido, à Pékin, où beaucoup des familles des 153 passagers chinois à bord du MH370 (les deux tiers des personnes à bord) attendaient anxieusement depuis deux semaines des nouvelles du vol disparu.

>> Lire: à Pékin, l'extrême détresse des familles de victimes

Infographie du lieu où s'est abîmé le vol MH370
Infographie du lieu où s'est abîmé le vol MH370 © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

17h21 - Là où s'est abîmé le vol MH370

Le Boeing "s'est abîmé dans l'océan Indien "à l'ouest de la ville australienne de Perth" selon le Premier ministre malaisien Najib Razak.

17h09 - Les internautes chinois expriment leur émotion

Sur le site de microblogs Weibo, un flot de dizaines de milliers de messages exprime l'émotion extrême des internautes chinois et rend hommage aux passagers décédés. Beaucoup de ces messages, qui oscillaient entre le choc et l'incrédulité, sont accompagnés de plusieurs images de bougies animées. "Cela fait un demi-mois que je me préoccupais de cet avion de Malaysia Airlines, chaque jour au réveil j'espérais qu'un miracle se produirait", soupire un internaute.

16h58 - Pourquoi les recherches ne font que commencer?

Alors que les débris repérés au large de l'Australie sont bien ceux du vol MH370 disparu., les recherches pour retrouver l'épave n'en sont pas terminées pour autant. Elles pourraient même durer plusieurs années avant qu'on ne retrouve l'épave. BFMTV.com fait le point:
>> Lire: Vol MH370: les recherches ne font que commencer

16h53 - La zone où l'avion s'est abîmé est particulièrement inhospitalière

La zone où l'avion s'est abîmé, au large de l'Australie, est inhospitalière et peu propice aux recherches. BFMTV.com vous explique pourquoi:

>> Lire : Vol MH370 - une zone de recherche particulièrement inhospitalière

16H44 - Pour trouver les boites noires, "il faudra aller fouiller les fonds de l'océan"

"L'avion est tombé à court de carburant, peut-être qu'il cherchait à aller plus loin mais malheureusement il ne pouvait pas" estime Jean-Pierre Otelli, pilote, sur le plateau de BFMTV. Selon lui, trouver les boites noires va être un parcours du combattant: "Là il en reste pour une quinzaine de jours d'émission, mais ce ne sera certainement pas grâce au signal qu'on les retrouvera, il faudra aller fouiller les fonds de l'océan et rien n'est gagné."

Les familles ont appris la nouvelle par texto, traduit ici.
Les familles ont appris la nouvelle par texto, traduit ici. © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

16h40 - Le SMS envoyé par la Malaysia Airlines aux familles des passagers

"La Malaysia Airlines a le profond regret de vous annoncer que le vol MH370 est perdu et qu'il n'y a aucun survivant. Comme vous allez l'entendre dans les prochaines heures par le Premier ministre malaysien, toutes les preuves indiquent que l'avion s'est abîmé dans le Sud de l'océan Indien".

16h36 - La dernière heure de contacts entre le Boeing et la tour de contrôle

Les 54 minutes de communication entre le vol MH 370 et la tour de contrôle, avant la disparition de l'appareil, avaient été publiées par le Telegraph. Elles montrent un échange de routine et quelques détails étranges.

>> Lire : Vol MH370 - la dernière heure de contacts entre le Boeing et la tour de contrôle

16h37 - Il est trop tôt pour lancer des recherches sous-marines estiment les enquêteurs français

Le bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français estime qu'il est prématuré de lancer des recherches sous-marines pour tenter de localiser l'avion du vol MH370, soulignant que le préalable était de définir une zone de recherches "plus restreinte". "Il convient de noter que les informations disponibles aujourd'hui conduisent à effectuer des recherches en surface afin d'identifier des débris repérés dans le sud de l'Océan indien dans des zones extrêmement vastes qui ne permettent pas, à ce stade, d'envisager des recherches sous-marines", selon le BEA, qui a dépêché trois enquêteurs à Kuala Lumpur.

16h34 - "Cet avion a été détourné de manière absolument volontaire" selon un ancien pilote

Jean Serrat, ancien commandant de bord réfute la thèse accidentelle sur le plateau de BFMTV: "Pour moi cet avion a été détourné de manière absolument volontaire" déclare-t-il. "On nous a donné une trajectoire au sol particulièrement précise (…) on sent un envie de naviguer". "Ce n'est pas un avion qui se déplace de manière aléatoire, donc oui cet avion a été détourné de sa route volontairement".

16h26 - Quels signaux permettent de tracer un avion?

Bernard Cousin, expert aéronautique, s'étonne sur BFMTV "que les systèmes satellites n’aient pas repéré l’émission de la balise de détresse de l’avion ". En effet, les avions émettent toute une série de signaux radars.

BFMTV.com vous explique lesquels: quels signaux permettent de tracer un avion?

16h20 - "Un territoire immense avec peu de visibilité"

Gérard Feldzer, consultant aéronautique BFMTV, explique pourquoi les recherches ont pris autant de temps. "Les Malaisiens ont été surpris par l'ampleur de cet accident et par une gestion de crise qu'ils n'avaient pas l'habitude d'appréhender, les australiens ont pris la relève des recherches en mer, il est vrai dans un territoire immense avec peu de visibilité":

16h19 - Retouver la boite noire pourrait prendre des années

Ulysse Gosset, spécialiste géopolitique de BFMTV, estime que "retrouver la boite noire va prendre énormément de temps". "Avec des fonds marins de 2.000 à 4.000 mètres de profondeur", il faut s'attendre "à des années d'enquête" précise-t-il sur le plateau de BFMTV.

15h55 - Le SMS envoyé aux familles publié par NBC News

La chaîne de télévision américaine NBC News publie sur son compte twitter le texto qui aurait été envoyé aux familles des victimes, une demi-heure environ avant l'annonce officielle:

Malaysian Airlines to #MH370 families: "None of those on board have survived," http://t.co/MAQ6YkhU7O pic.twitter.com/kRT1e9AIde
— NBC News (@NBCNews) 24 Mars 2014
Les familles des victimes.
Les familles des victimes. © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

15h50 - Les familles des victimes "se sont évanouies"

Selon Delphine Sureau, correspondante en CHine de BFMTV, les familles des victimes "ont reçu un texto [leur annonçant qu'il n'y avait aucun survivant] une demi-heure avant la conférence de presse". Dans la salle de l'Hôtel Lido à Pékin, "des pleurs, des évanouissements et des hurlements" ont retenti. "Moment très bouleversant pour des familles éprouvées par cette attente. Beaucoup espéraient, se raccrochaient à un espoir" ajoute-t-elle.

La chaîne Sky News publie sur son site une vidéo très émouvante de la réaction des familles des victimes à l'annonce de la fin tragique de leurs proches.

15h45 - comment le Boeing 777 aurait-il pu atteindre l'Australie?

Dans un précédent article, BFMTV.com vous expliquait pourquoi la piste australienne était la plus "crédible" et se détachait des autres.
>> Lire : Vol MH370: comment le Boeing 777 aurait-il pu atteindre l'Australie?

15h27 - Malaysia Airlines exprime ses regrets

La compagnie aérienne Malaysia Airlines publie un communiqué sur son site Internet disant que l'opérateur de satellites Inmarsat et le AAIB (Bureau britannique d'enquête sur les accidents aériens) "ont conclu que le MH370 a volé dans le couloir sud et que sa dernière position se trouvait au milieu de l'océan Indien". Sur son compte Twitter, la compagnie a exprimé ses condoléances aux familles des victimes:

We deeply regret that we have to assume beyond any reasonable doubt #MH370 has been lost - http://t.co/xGT1P7SsHM
— Malaysia Airlines (@MAS) 24 Mars 2014

15h20 - "Il n'y a aucun survivant"

Le Premier ministe malaisien a expliqué avoir informé les familles de la fin tragique de l'avion. Selon USA Today, les autorités malaisiennes ont annoncé par texto aux proches des disparus qu'il n'y avait "aucun survivant".

15h03 - "Le vol MH370 s'est abîmé dans l'océan Indien"

Sur son compte Twitter, Najib Razak a annoncé la nouvelle "avec une profonde tristesse" après que les autorités eurent indiqué qu'elles étaient en passe de récupérer des débris pouvant appartenir au vol MH370:

"With deep sadness and regret I must inform you that, according to this new data, flight #MH370 ended in the southern Indian Ocean."
— Mohd Najib Tun Razak (@NajibRazak) 24 Mars 2014

|||L'ESSENTIEL:

● Le vol MH370 de la Malaysia Airlines est "tombé dans l'océan Indien"

● La dernière position de l'avion était à l'ouest de la ville australienne de Perth

● Il "n'y a aucun survivant" ont annoncé les autorités aux proches des victimes

C.P.