BFMTV

La Russie affirme avoir déjoué des "attentats" en Crimée préparés par l'Ukraine

Le président ukrainien à KIev le 11 août 2016 lors de la réunion où il a ordonné à ses troupes de se mettre en état d'alerte en Crimée.

Le président ukrainien à KIev le 11 août 2016 lors de la réunion où il a ordonné à ses troupes de se mettre en état d'alerte en Crimée. - Mykola Lazarenko - UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SERVICE - AFP

La Russie a affirmé mercredi 10 août avoir déjoué des "attentats" en Crimée préparés par l'Ukraine.

La Russie a affirmé mercredi 10 août avoir déjoué des "attentats terroristes" en Crimée préparés par l'Ukraine. Selon les services secrets russes (FSB), ces attaques visaient à "déstabiliser" cette péninsule avant les élections de septembre. Ils ont déclaré:

"Le FSB a déjoué en Crimée des attentats terroristes, qui avaient pour cible des éléments cruciaux de l'infrastructure et du ravitaillement de cette péninsule", en précisant qu'un agent du FSB et un militaire russe ont été tués lors de deux opérations visant à arrêter des "saboteurs" ukrainiens.

Le président ukrainien Petro Porochenko avait annoncé en janvier 2016 qu'il souhaitait la création d'un mécanisme international pour récupérer la Crimée annexée par la Russie en mars 2014. Il avait déclaré: "En 2016, la souveraineté ukrainienne doit être rétablie sur les territoires occupés des régions de Donetsk et de Lougansk", où le conflit armé a fait plus de 9 000 morts, tout en promettant de n'utiliser que des moyens politiques et diplomatiques pour parvenir à ses fins.

>> Plus d'informations à venir sur BFMTV.com dans quelques instants.

>> Retrouvez également le direct de BFMTV en vidéo et suivez-nous sur Twitter.

la rédaction avec AFP