BFMTV

Macron-Trump: les présidents se font une déclaration d'amitié

Après une journée de visite à Paris, Donald Trump était reçu à l'Elysée par Emmanuel Macron. Les deux hommes ont ensuite affiché ouvertement leur amitié lors d'une conférence de presse commune.

Ils ont multiplié les poignées de mains, les tapes dans le dos et les mots doux. Donald Trump et Emmanuel Macron ont fait de leur conférence de presse commune depuis l'Elysée ce jeudi une véritable déclaration d'amitié. Depuis leurs pupitres respectifs, dans la salle des fêtes du palais présidentiel, les chefs d'Etat ont dit tout le bien qu'ils pensaient l'un de l'autre. Confirmant ainsi les images données au fur et à mesure de la journée parisienne de Donald Trump, au cours de laquelle les deux hommes ont enchaîné les signes de sympathie l'un envers l'autre. 

Interrogé sur leur dîner du soir, au restaurant Le Jules Verne de la Tour Eiffel, Emmanuel Macron a estimé qu'il s'agissait d'un "dîner d'amis". "Je peux sans hésitation vous dire que ce (jeudi) soir, nous aurons à la Tour Eiffel un dîner d'amis. Parce que nous sommes les représentants de deux nations qui sont alliées depuis toujours et parce que nous avons construit une relation forte à laquelle je suis attaché, parce qu'elle est importante pour nos deux pays", a assuré le président français.

Seul point de désaccord affiché: le climat. En effet, Emmanuel Macron a indiqué que les deux chefs d'Etat avaient admis leurs divergences sur l'Accord de Paris mais qu'ils devaient continuer malgré tout continuer à travailler ensemble sur les autres sujets. Terrorisme, guerre en Syrie, au Sahel,... ils ont mis en lumière leur harmonie sur tous les autres thèmes d'actualité. 

"Vous avez un super président"

A son tour, Donald Trump n'a pas voilé ses compliments à l'égard de son homologue français. "Vous avez un super président", a-t-il assuré. "C'est quelqu'un qui saura gouverner ce pays (...) vous avez un grand leader, ce n'est pas quelqu'un qui va se laisser faire ou qui va avoir de tolérance envers les hors-la-loi", a poursuivi le président américain. 

Ce n'est pas la première fois que les deux hommes affichent leur proximité. Lors du G20 notamment, à Hambourg, ils avaient démontré une certaine complicité, multipliant les accolades. 

Ivan Valerio