BFMTV

Trump vs Clinton: revivez les cinq temps forts du dernier débat

Donald Trump et Hillary Clinton lors du troisième débat présidentiel à Las Vegas.

Donald Trump et Hillary Clinton lors du troisième débat présidentiel à Las Vegas. - Mark Ralston - AFP

A moins de trois semaines de la présidentielle américaine, Hillary Clinton et Donald Trump se retrouvaient une dernière fois mercredi soir pour débattre ensemble à Las Vegas. Voici les moments qu'il ne fallait pas manquer.

Comme pour les deux précédents, ce troisième et dernier duel entre Donald Trump et Hillary Clinton a eu son lot de joutes verbales. Si certains dossiers de fond ont été abordés, à l'instar du planning familial, de l'avortement ou de la politique étrangère, ils ont aussi laissé place aux attaques personnelles. 

  • Trump empêtré dans les accusations d'agressions sexuelles

Le sujet n'a pas immédiatement été évoqué mais il devait bien finir par arriver. Après de nouvelles accusations d'agressions sexuelles visant Donald Trump, le candidat républicain a de nouveau été invité à s'expliquer sur ces plaintes. Pour sa défense, le milliardaire a alors accusé sa rivale et Barack Obama "d'avoir provoqué tout cela". "Ces accusations, c'est de la fiction (…) Personne n'a plus de respect envers les femmes que moi", a assuré Donald Trump.

  • Clinton évoque "la dangerosité" de Trump

Quelques minutes plus tard, face à la virulence du magnat de l'immobilier, Hillary Clinton a alors estimé que Donald Trump constituait un risque pour le pays.

"Bernie Sanders a dit que vous êtes la personne la plus dangereuse à jamais avoir été candidat à la présidence dans l'histoire moderne de l'Amérique. Et je suis d'accord avec lui", a ainsi lancé l'ancienne Première dame.
  • Poutine aux commandes ?

Côté "punchline", l'ancienne secrétaire d'État a notamment accusé le candidat républicain d'être la "marionnette" du président russe Vladimir Poutine. Attaque que son rival lui a aussitôt retourné. "Il n'a aucun respect pour elle", a-t-il également ajouté.

  • Mauvais perdant, Trump ?

Avant les conclusions, le débat a révélé une scène pour le moins étonnante. Interrogé pour savoir s'il reconnaîtra les résultats du scrutin présidentiel, Donald Trump s'est refusé à répondre. Le candidat républicain entend "garder le suspense". "Je verrai à ce moment-là", a-t-il concédé. "C'est terrifiant", a répliqué la candidate démocrate. "Dès que Donald pense que les choses ne vont pas dans son sens, il affirme que tout est truqué contre lui".

  • Une première pour la courtoisie

Enfin, le débat a accouché d'une première. Comme lors de leur deuxième débat, le 9 octobre, les deux candidats à la Maison Blanche ne se seront pas serrés la main en entrant sur le plateau. Mais ils ne se sont pas plus salués en se quittant. Chose qu'ils avaient tout de même fait la dernière fois. Une première dans l'histoire des débats présidentiels, outre-Atlantique.

Pierjean Poirot