BFMTV

Le ministre de la Défense américain se dit convaincu que Baghdadi est toujours en vie

Abu Bakr al-Baghdadi dans une vidéo de propagande de Daesh diffusée le 5 juillet 2014.

Abu Bakr al-Baghdadi dans une vidéo de propagande de Daesh diffusée le 5 juillet 2014. - Al-Furqan Media - AFP

Malgré les récentes annonces de la mort du numéro un de Daesh, le ministre de la Défense, James Mattis, se dit persuadé qu'il est encore vivant.

Le ministre américain de la Défense, James Mattis, a estimé vendredi que le chef du groupe Daesh, Abou Bakr al-Baghdadi, était "en vie". "Je pense que Baghdadi est vivant, et je penserai autre chose quand nous saurons que nous l'avons tué", a déclaré James Mattis à des reporters, ajoutant: "nous essayons de l'avoir et nous partons du principe qu'il est vivant". 

Annoncé deux fois morts ces dernières semaines

Le décès du chef de Daesh a été annoncé début juillet par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), au lendemain de la proclamation par l'Irak de sa victoire à Mossoul face à l'organisation jihadiste.

Ce n'était pas la première fois que le calife autoproclamé de Daesh était donné pour mort. L'armée russe avait également annoncé le 22 juin avoir "selon une forte probabilité" tué Abou Bakr al-Baghdadi.

Nombreuses rumeurs

Depuis 2014, de nombreuses rumeurs ont circulé sur son potentiel décès, mais aucune d'entre elles n'a jamais été confirmée. Les Etats-Unis ont offert 25 millions de dollars pour la capture de l'Irakien.

Un enregistrement audio d'Abou Bakr Al-Baghdadi avait été diffusé en novembre 2016. Il s'agit là de la dernière manifestation publique du chef de Daesh. 

A.S. avec AFP