BFMTV

Une prime de 25 millions de dollars pour la capture d'al-Baghdadi, le N°1 de Daesh

Photo extraite d'une vidéo de propagande de Daesh, diffusée le 5 juillet 2014.

Photo extraite d'une vidéo de propagande de Daesh, diffusée le 5 juillet 2014. - Al-Furqan Media - AFP

Les Etats-Unis proposent désormais une récompense de 25 millions de dollars pour la tête d'Abou Bakr al-Baghdadi, autoproclamé "calife" en juin 2014.

Vingt-cinq millions de dollars pour l'ennemi public numéro un. C'est la somme qu'offrent dorénavant les Etats-Unis pour toute information permettant de capturer le chef de Daesh (l'acronyme en arabe de l'Etat islamique), Abou Bakr al-Baghdadi, rapporte CNN.

Le département d'Etat américain a publié vendredi un communiqué annonçant une récompense de 25 millions de dollars, soit près de 24 millions d'euros, pour celui qui s'était autoproclamé, en juin 2014, "calife" de l'Etat islamique en Irak et en Syrie.

Sa tête avait au préalable était mise à prix à 10 millions de dollars, en 2011. Toujours introuvable, Abou Bakr al-Baghdadi est occasionnellement apparu sur des vidéos de propagande ou des messages audio mis en ligne par Daesh.

Une coalition internationale dirigée par les Etats-Unis bombarde les positions de Daesh en Irak et en Syrie depuis l'été 2014. L'organisation jihadiste, rejointe par des milliers de volontaires étrangers depuis l'autoproclamation du califat, contrôle encore de larges pans de territoires dans les deux pays.

V.R.