BFMTV

Boston: des bombes probablement faites avec des cocottes minute

Les pompiers de Boston sur les lieux du drame, lundi.

Les pompiers de Boston sur les lieux du drame, lundi. - -

Les explosions qui ont endeuillé le marathon de Boston sont le fait de bombes artisanales déposées au sol. Pour plusieurs médias américains, elles ont été fabriquées avec des cocottes minute.

Des ustensiles du quotidien qui se muent en engins de mort. C'est ce que pourraient avoir été les bombes qui ont explosé lundi à l'arrivée du marathon de Boston, causant la mort de trois personnes et causant 170 blessés.

Si le FBI et la police de Boston se refusaient toujours, mardi, à livrer des détails de l'enquête à ce stade et à évoquer la moindre piste, plusieurs médias américains indiquaient l'utilisation de bombes artisanales, réalisées à l'aide de cocottes minute ("pressure cookers").

Placées au sol dans des sacs à dos

Ces cocottes minute auraient été emplies de billes d'acier ou de clous pour multiplier les dégâts, selon les premiers témoignages et éléments de l'enquête. Equipées de minuteurs, elles auraient été déposées au sol, aux abords de la ligne d'arrivée du marathon dans des sacs à dos noirs.

La composition des explosifs n'est en revanche pas précisée.
La puissance des deux bombes, avec un effet de souffle relativement limité, semble écarter l'utilisation d'explosifs de type militaire, très puissants et difficiles à se procurer.

Ces dernières années, nombre d'attentas ont été perpétrés avec du TATP (triacétone tripéroxide), qui peut être confectionné à partir de produits en vente libre, notamment de l'eau oxygénée et de l'ammoniac.

A LIRE AUSSI:

>> "Le but de ces explosions? Frapper le plus de monde possible"

>> Attentats de Boston: les victimes très touchées aux jambes

>> Obama dénonce "un acte de terrorisme"

M. T. avec AFP