BFMTV

Brésil: l'ex-président Lula affirme qu'il va se rendre à la justice

L'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva, dit Lula, le 29 août 2016 à Brasilia.

L'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva, dit Lula, le 29 août 2016 à Brasilia. - Evaristo Sa - AFP

L'ex-président brésilien, grand favori de la prochaine présidentielle, a tenu ce samedi son premier discours depuis qu'un mandat de dépôt a été émis contre lui.

L'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, dit Lula, a assuré ce samedi qu'il allait se rendre à la justice. Dans son premier discours depuis qu'un mandat de dépôt a été émis contre lui, Lula a néanmoins réaffirmé son innocence ce samedi. Il a également accusé le juge anticorruption Sergio Moro, qui a ordonné son arrestation, d'"avoir menti". 

"Je vais me conformer au mandat de dépôt", a dit la figure emblématique de la gauche latino-américaine de 72 ans, mais "je suis un citoyen outré parce que je ne pardonne pas que l'idée ait été donnée à la société que je suis un voleur".

Grand favori de la présidentielle en octobre, Lula a déclaré, devant des milliers de sympathisants galvanisés, être "un citoyen outré" après avoir été accusé de corruption et blanchiment d'argent, ce qui lui vaut une condamnation à 12 ans et un mois de prison.

Luiz Inacio Lula da Silva et ses avocats ont négocié vendredi avec les autorités les conditions de l'arrestation du grand favori de l'élection présidentielle d'octobre. Celui-ci ne s'était alors pas rendu à la police fédérale de Curitiba (sud), comme le lui avait demandé la justice.

Il devrait bientôt être amené dans une cellule de moins de 15 m2 de cette même ville. Ses avocats ont perdu samedi un énième recours présenté devant la Cour suprême, selon la presse.

L.A., avec AFP