BFMTV

Pic de pollution à Paris: pas de circulation différenciée prévue lundi

Circulation sur le périphérique parisien (illustration)

Circulation sur le périphérique parisien (illustration) - BFM Paris

Malgré l'épisode de pollution aux particules fines qui touche l'Ile-de-France depuis jeudi dernier, la préfecture de Paris refuse d'imposer la circulation différenciée pour la journée de lundi.

La Mairie de Paris n'a pas obtenu victoire. Malgré le pic de pollution constaté en Ile-de-France depuis jeudi dernier, la préfecture indique ce dimanche que les recommandations sur la limitation de la vitesse dans la capitale sont prolongées jusqu'à mardi, tout en refusant d'instaurer la circulation différenciée.

Dans un communiqué publié ce dimanche, la préfecture de police de Paris souligne que les mesures de réduction de l'émission des polluants mises en oeuvre depuis trois jours "ont contribué à faire redescendre les niveaux de pollution en deçà du seuil d'information pour la journée du samedi 23 février". Mais prévoit, d'après les estimations d'Airparif, une remontée des concentrations pour mardi et "un possible dépassement du seuil de recommandation pour la journée de mercredi".

Vendredi, Anne Hidalgo avait appelé les services de l'Etat à interdire temporairement la circulation des véhicules les plus polluants, grâce à la mise en place de la circulation différenciée. "Ils ont refusé. Résultat, aujourd'hui, l'air est irrespirable", avait regretté la maire de Paris.

Mélanie Rostagnat