BFMTV

Episode de pollution: Paris réclame la mise en place de la circulation différenciée

Seuls les véhicules qui portent une vignette Crit'Air 0 à 2 sont autorisés à circuler ce mercredi, soit à peine 40% du parc francilien.

Seuls les véhicules qui portent une vignette Crit'Air 0 à 2 sont autorisés à circuler ce mercredi, soit à peine 40% du parc francilien. - BFM Paris

Alors que l'épisode de pollution aux particules fines doit se poursuivre vendredi, la mairie de Paris demande à la préfecture la mise en place de la circulation différenciée.

Paris demande l'application de restrictions de circulation vendredi, alors qu'Airparif prévoit une poursuite de l'épisode de pollution aux particules fines.

"Le pic de pollution en Ile-de-France va s'aggraver vendredi. Les conditions météo empêchent la dispersion des polluants, émis notamment par le trafic routier. Je demande au Préfet de police qu'il restreigne sans attendre la circulation des véhicules les plus polluants", a tweeté Anne Hidalgo. 

La circulation différenciée, décidée par la préfecture de police prévoit l'interdiction de circulation des véhicules les plus polluants, en fonction du classement des vignettes Crit'Air. 

Gratuité du stationnement résidentiel

Pour l'heure, seules des recommandations ont été adressées par la préfecture de police aux automobilistes, invités à abaisser leur vitesse de circulation. De son côté, la Ville de Paris a décidé de maintenir la gratuité du stationnement pour les résidents. 

Airparif prévoit des niveaux "soutenus" de particules fines dans les prochains jours. Les conditions météorologiques qui devraient rester similaires jusqu'en milieu de semaine prochaines rendent difficiles la dispersion des polluants. L'épisode de pollution pourrait ainsi durer plusieurs jours. 

Carole Blanchard