BFMTV

Sondage BFMTV - Retraites: 63% des Français favorables à un arrêt de la grève pendant les fêtes

Photo d'illustration. La Gare du Nord, à Paris - Wikimedia

Photo d'illustration. La Gare du Nord, à Paris - Wikimedia - -

63% des Français ont déclaré qu'ils souhaitaient que la mobilisation contre la réforme des retraites soit mise entre parenthèses le temps des fêtes de fin d'année, selon un sondage Elabe pour BFMTV publié ce mercredi.

Au quatorzième jour de mobilisation contre la réforme des retraites, près de deux tiers des Français considèrent que le mouvement doit s'arrêter pendant les fêtes de fin d'année.

Les résultats de notre sondage "L'Opinion en direct", réalisé par l'institut Elabe et publié ce mercredi, révèlent que 63% des Français estiment qu'une trêve devrait être respectée pour Noël et le jour de l'An. Au contraire, 36% des personnes interrogées considèrent que la mobilisation contre la réforme des retraites doit se poursuivre pendant les fêtes.

Ce sondage révèle aussi que les Français sont une majorité à approuver la mobilisation en cours: 54% (un chiffre stable). Ils sont 31% à la soutenir et 23% éprouvent de la sympathie. En revanche, 37% la désapprouvent.

L'Élysée mise sur une trêve

L'Élysée a fait savoir ce mercredi que chef de l'Etat s'était fixé pour "objectif d'obtenir une pause" de la mobilisation "pendant les fêtes" de fin d'année, alors que les leaders syndicaux et patronaux sont reçus ce jour à Matignon par le Premier ministre Edouard Philippe.

Ce mercredi, l'intersyndicale a répété qu'elle excluait toute trêve pour Noël, et qu'elle envisageait de poursuivre le mouvement. Dès jeudi, des actions locales seront organisées et jusqu'à la fin du mois, ont décidé la CGT, FO, la FSU et Solidaires.

Ce mardi, le leader de la CFDT, Laurent Berger, s'est dit favorable à "une forme de trêve jusque début janvier", précisant que "s'il n'y a pas d'avancée de la part du gouvernement entre le 1er janvier et le 22 janvier", date de présentation du projet en conseil des ministres, "la CFDT recréera les conditions de mobilisation sous différentes formes".

Enquête réalisée selon la méthode des quotas auprès d'un échantillon de 1009 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Interrogation par Internet du 17, après les manifestations, au 18 décembre 2019.

Jeanne Bulant