BFMTV

Paris: le portrait de Macron décroché dans la mairie du Ier arrondissement

Au total, 17 portraits du président ont été décrochés

Au total, 17 portraits du président ont été décrochés - LOIC VENANCE / AFP

Au total, 17 portraits d'Emmanuel Macron ont été décrochés depuis mi-février.

Depuis plusieurs semaines, des militants de la lutte contre le réchauffement climatique décrochent, à l'initiation du mouvement non-violent ANV-COP21, des portraits officiels d'Emmanuel Macron dans les mairies. L'objectif de cette action baptisée "Sortons Macron": dénoncer l'inaction du Président face à l'urgence climatique. 

Plusieurs femmes ont ainsi pénétré dans la mairie du Ier arrondissement de Paris ce vendredi pour y décrocher le portrait du Président. C'est le 17ème portrait a être ainsi retiré de sa mairie.

"L'Etat décroche de l'accord de Paris, décrochons le !"

"L'Etat décroche de l'accord de Paris, décrochons le !", explique le mouvement sur son compte Twitter. Et d'ajouter, dans une autre publication: "Il est temps qu’Emmanuel Macron redescende sur Terre et commence à agir pour le climat et la justice sociale"

Une plainte déposée

"Je me suis rendu dans la salle des mariages et là, deux femmes en gilets jaunes m’ont interdit d’entrer, pendant que deux ou trois autres dérobaient le portrait officiel et le descendaient avec une corde de la terrasse de la mairie. J’ai tenté de m’interposer, mais elles ont résisté", raconte au Parisien, Jean-François Legaret, maire du Ier arrondissement, qui affirme avoir porté plainte.

Ce dernier a par ailleurs annoncé avoir installé un portrait de remplacement à la place de l'original déplorant qu'on porte atteinte "à un symbole de la République."

Cyrielle Cabot