BFMTV

Manifestation pro-Gaza à Paris: 15.000 manifestants défilent dans le calme

Des milliers de manifestants propalestiniens défilent à Paris

Des milliers de manifestants propalestiniens défilent à Paris - -

Près de 15.000 manifestants propalestiniens ont défilé mercredi soir dans le calme à Paris, une manifestation autorisée mais très encadrée, quelques jours après deux rassemblements interdits qui ont dégénéré, y compris en violences antisémites.

Ils étaient 14.500, d'après la préfecture de police et 25.000 selon Taoufiq Tahami, président de l'Association France Palestine Solidarité, l'un des organisateurs, à marcher de la Place Denfert-Rochereau aux Invalides. Le défilé était en cours de dispersion peu avant 21 heures. Quelques rares frictions ont rapidement été cadrées par le service d'ordre, sous les applaudissements d'autres manifestants, selon des journalistes de l'AFP.

Ce direct est terminé, retrouvez la synthèse la journée.

20h40 - Rassemblement propalestinien à Paris: 14.500 personnes, selon la préfecture de police. Selon l'Association France Palestine Solidarité, l'un des organisateurs, ils étaient 25.000. Le rassemblement qui partait de la Place Denfert-Rochereau pour rejoindre les Invalides était en cours de dispersion peu avant 21 heures.

20h35 - Environ 1.400 manifestants propalestiniens défilent à Lille. Les manifestants sont partis de la Grand Place vers 18H45 aux cris de "Solidarité avec la Palestine", "Résister est un droit, occuper est un crime" puis "Enfants de Gaza, enfants de Palestine, c'est l'humanité qu'on assassine".

20h15 - La tête du cortège arrive aux Invalides.

Les manifestants sont arrivés à Invalides. Foule peu dense: beaucoup sont déjà repartis. #AFP pic.twitter.com/x2WCYqFIsO
— Clément Zampa (@clementzampa) 23 Juillet 2014

19h45 - Les politiques ont quitté la tête du cortège, un "épais cordon de policiers" mène le train désormais, rapporte Libération.

Les politiques ont disparu de la tête de cortège, maintenant précédée d'un épais cordon policier #ManifGaza pic.twitter.com/XMoDElKdnN
— Dominique Albertini (@dom_albertini) 23 Juillet 2014

19h40 - 2.000 manifestants à Lyon. Entre 1.500 et 2.000 personnes étaient rassemblées devant la mairie de Lyon en soutien au peuple palestinien, mercredi, a l'appel d'un collectif propalestiniens et d'organisations et partis de gauche,

19h15 - A Strasbourg, une centaine de personnes revêtues de blanc et portant chacune une pancarte avec le nom d'un enfant tué à Gaza défilaient en silence. D'autres défilés ont lieu à Montpellier, Lille ou Rennes.

19h05 - Jean-Luc Mélenchon ou encore Clémentine Autain font partie des politiques présents dans la manifestation.

#Mélenchon, Autain et Simonnet à la #ManifGaza pic.twitter.com/osVNITd0Rn
— l'Humanité.fr (@humanite_fr) 23 Juillet 2014

19h - "Entre deux et trois milles personnes se sont élancées dans le calme", précise l'envoyé spécial de BFMTV Antoine Heulard. "Plusieurs milliers" évoque de son côté l'AFP quand le Parti communiste table sur "25.000" personnes.

18h50 - "Nous voulons parler de politique, pas de Sarcelles ou de Barbès. Nous voulons donner la preuve que nous sommes des gens responsables", a expliqué Taoufiq Tahami, président de l'association France Palestine Solidarité, un des organisateurs, en tête de cortège.

18h45 - Les manifestants, certains revêtus de keffiehs, d'autres arborant un simple autocollant proclamant "Boycottons Israël". "Israël assassin, Hollande démission!" ou "Vive la Palestine, vive la résistance", scande la foule, tandis que des drapeaux des Verts et du PCF étaient agités sous l'oeil de très nombreux policiers.

Sous un long drapeau palestinien défilent des dizaines de manifestants, dont beaucoup semblaient sortir du travail.

Des centaines de propalestiniens se rassemblent à Denfert-Rochereau, scandent "Israël assassin, Hollande complice". pic.twitter.com/Kpf3Yj9D6t
— Stephane Jourdain (@s_jourdain) 23 Juillet 2014

18h40 - La tête du cortège a quitté Denfert-Rochereau. Plusieurs milliers de manifestants propalestiniens se sont rassemblés dans le calme en fin d'après-midi.

18h30 - "Je suis ici en tant que citoyen engagé", assure sur BFMTV le député PS des Hauts-de-Seine PS Alexis Bachelay. "Je ne souhaite pas entendre de cris de haine ou de vengeance", espère-t-il.

18h25 - Des centaines de manifestants propalestiniens se rassemblent à Paris, place Denfert-Rochereau à Paris, encadrés par de nombreuses forces de l'ordre. Les manifestants, certains revêtus d'un drapeau palestinien, d'autres arborant un simple autocollant proclamant "Boycottons Israël".

"Israël assassin, Hollande démission!" scandait un homme dans un micro, tandis que des drapeaux des Verts et du PCF étaient agités sous l'oeil de très nombreux policiers.

17h15 - Agression antisémite en marge d'une manifestation propalestinienne à Gap. Une enquête a été ouverte suite à une agression antisémite survenue mardi après-midi à Gap (Hautes-Alpes) en marge d'une manifestation propalestinienne qui a réuni quelque 300 personnes, a indiqué le parquet mercredi dans un communiqué.

Une plainte a été déposée au commissariat de Gap par "une femme âgée de 49 ans et handicapée", qui affirme qu'"une dizaine d'individus aurait envoyé des projectiles en direction de son appartement (...) tout en proférant des propos antisémites".

15h45 - Manifestation pro-Gaza: comment sera-t-elle encadrée? Afin de ne pas assister à de nouveaux débordements, comme ceux du week-end dernier, plus d'un millier de policiers mais aussi les services d'ordre des organisateurs de la manifestation sont attendus. Quels seront les rôles de chacun? BFMTV.com fait le tour du dispositif de sécurité pour l'ensemble des cortèges.

15h15 - Valls dénonce les élus qui se sont rendus à des manifestations propalestiniennes interdites, visant sans le citer le maire écologiste du 2e arrondissement de Paris, Jacques Boutault. "Manifester est un droit, parfois un devoir, c'est l'esprit de la République", a aussi dit le Premier ministre devant les députés. Cette intervention a été applaudie par la majorité mais aussi par une partie de l'opposition.

Dans sa réponse au chef du groupe socialiste Bruno Le Roux, Manuel Valls en a également appelé au "rassemblement" et à la "responsabilité", en saluant les prises de position des trois anciens chefs du gouvernement UMP Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et François Fillon.

15h - VIDEO - Qui sont les manifestants?

13h - Le message de fermeté de Hollande. François Hollande a réaffirmé mercredi en Conseil des ministres "que la responsabilité de l'Etat, c'est de faire respecter l'ordre républicain" à quelques heures de la manifestation propalestinienne à Paris, a indiqué le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

12h - Manifestation autorisée pro-Gaza à Paris: la sécurité sera renforcée. Après avoir interdit les manifestations parisiennes de soutien aux Palestiniens le week-end passé, marquées par des débordements importants, l'exécutif a décidé de s'assurer de la sécurité de l'événement. Selon nos informations, pas moins de 18 forces mobiles d’interventions, soit près 1.500 hommes, seront mobilisées dans les rues de Paris mercredi pour accompagner le cortège.

S.A.