BFMTV

Le gilet jaune licencié par Amazon lance une cagnotte pour financer une procédure judiciaire contre le groupe

Ce gilet jaune a été licencié pour faute grave après avoir publié un message sur Facebook appelant à bloquer l'entrepôt

Ce gilet jaune a été licencié pour faute grave après avoir publié un message sur Facebook appelant à bloquer l'entrepôt - Captured 'écran Leetchi

Ce gilet jaune a été licencié pour faute grave après avoir publié un message sur Facebook appelant à bloquer les entrepôts d'Amazon à Saran, dans le Loiret.

Rémi Deblois, gilet jaune de 35 ans, a été licencié de son poste chez Amazon pour faute grave le 4 décembre 2018 après avoir publié un message sur Facebook appelant à bloquer les entrepôts du groupe à Saran (Loiret). Bien décidé à contester la décision du groupe, il vient de lancer une cagnotte sur la plateforme Leetchi pour l'aider à financer une procédure judiciaire, rapporte France Bleu Orléans.

Sur la page dédiée à sa cagnotte, le gilet jaune s'explique:

"J'étais en colère quand j'ai posté mon message et ne me suis pas rendu compte que cela pouvait entraîner mon licenciement", écrit-il.

Il explique avoir besoin d'un soutien financier pour engager une procédure aux Prud'hommes contre Amazon, lui qui se trouve actuellement "fiché en Banque de France à cause d'un constructeur immobilier".

Rémi Deblois a récolté 85 euros pour l'heure
Rémi Deblois a récolté 85 euros pour l'heure © Capture d'écran

Rémi Deblois, qui espère obtenir 2000 euros grâce à sa cagnotte Leetchi, a récolté pour l'heure 85 euros. L'entreprise quant à elle n'a pas commenté cette initiative. Le directeur des ressources humaines d'Amazon à Saran, Alexis Brianceau, a expliqué à nos confrères ne pas "reprocher aux gens de soutenir le mouvement des gilets jaunes", mais que les employés "doivent respecter les obligations contractuelles qu'ils ont".

Manon Fossat