BFMTV

La mère d'un garçon malade lance un appel aux dons du sang, en baisse depuis le début de la grève

Un don du sang (photo d'illustration)

Un don du sang (photo d'illustration) - GUILLAUME SOUVANT / AFP

Dylan, âgé de neuf ans, est atteint d'une grave maladie de la moelle osseuse et son état nécessite des transfusions de plaquettes de sang pour vivre. Or le mouvement social contre la réforme des retraites a des conséquences sur les stocks.

Une mère de famille toulousaine a lancé un appel sur son compte Instagram afin d'inciter le plus grand nombre à aller donner son sang. Son fils, Dylan, 9 ans, est atteint d'une grave maladie de la moelle osseuse et, pour vivre, a besoin de transfusions de plaquettes de sang deux fois par semaine, rapporte La Dépêche du midi.

"Mon fils a besoin de transfusions en urgence qui ne peuvent se faire qu'à l'hôpital", explique Roxane Boulot au journal. 

Depuis un mois, le petit garçon vit donc au rythme de ces deux rendez-vous hebdomadaires. Une prise en charge qui coïncide presque avec le début du mouvement de grève contre la réforme des retraites, qui partout en France a fait chuter le niveau de dons sanguins, a alerté l'Établissement français du sang (EFS).

Or pour l'enfant, les dons du sang sont cruciaux. "S'il n'en bénéficie plus, il peut attraper des infections et ce sera rapidement la fin", a confié la mère de Dylan à La Dépêche. "En plus du sang qui manque, nous avons souvent du mal à accéder à l'hôpital à cause des blocages" en raison des grèves, ajoute-t-elle.

Sur son site internet, l'EFS liste les endroits où, partout en France, il est possible de donner son sang.

Clarisse Martin