BFMTV

EN DIRECT - Grève à la SNCF: 2 trains sur 3 en Ile-de-France jeudi

Cheminots et intermittents du spectacle en grève se sont rassemblés mercredi devant le siège du PS Nord.

Cheminots et intermittents du spectacle en grève se sont rassemblés mercredi devant le siège du PS Nord. - -

Le conflit s'enlise. Cela fait huit jours que des syndicats de cheminots font grève contre le projet de réforme ferroviaire du gouvernement, examiné à l'Assemblée. Huit jours de galère pour les usagers et les candidats au bac, même si la SNCF parle d'une "amélioration notable" du trafic.

Les cheminots en grève depuis une semaine contre le projet de réforme ferroviaire ont désormais en ligne de mire les députés, qui poursuivent mercredi l'examen du texte soumis à des centaines d'amendements, dont certains devraient apaiser les inquiétudes des syndicats.

La grève à la SNCF lancée le 10 juin au soir par la CGT-Cheminots et Sud-Rail engendrait toujours mercredi des perturbations, malgré un trafic encore en amélioration, selon les prévisions de l'entreprise. L'examen du texte a débuté mardi après-midi.

Avant de vous mettre en chemin, renseignez-vous sur infolignes.com, en appelant le 0805 90 36 35 (numéro vert depuis un fixe), ou via le fil Twitter @SNCF_Direct pour voir si votre transport est maintenu.

>> Cliquez ici pour mettre à jour cet article

18h25 - Les associations d'usagers protestent. L'Association des usagers des Transports d'Ile-de-France publie un communiqué sur son site: "Face au calvaire que nous vivons depuis maintenant une semaine, les associations d’usagers du réseau Saint-Lazare demandent l’arrêt immédiat de ces lourdes perturbations et le retour à un service normal. La coupe est pleine. Les usagers craquent devant ces conditions de transport aussi dégradées", peut-on lire sur le site.

17h50 - A Angoulême, le travail pourrait reprendre. Selon RTL, les conducteurs auraient voté la reprise du travail lors d'une Assemblée générale mercredi.

16h40 - Les prévisions pour jeudi. Sur les grandes lignes TGV, 7 trains sur 10 circuleront en moyenne, et plus d'un intercité sur 2 circulera. Il y aura en moyenne 2 TER sur 3, sauf en Bretagne où le service est normal.

En Ile-de-France, le trafic est aussi normal sur le RER A, tandis que sur le RER B, où l'interconnexsion est suspendue, il faudra compter un train toutes les 7 minutes. Pour le RER C, 2 trains sur 3 circuleront. Pour le RER D Nord, il y aura un train toutes les 10 minutes, et sur le RER D Sud un train toutes les 7 minutes. Enfin, comptez un train sur 2 sur le RER E.

15h55 - Florian Philippot "comprend" les cheminots. Invité de l'émission "Questions d'info" LCP-France Info-Le Monde-AFP, le vice-président du Front national déclare qu'il "comprend" les cheminots qui protestent contre la réforme ferroviaire, et refuse de "criminaliser" leur grève, même si ce n'est pas "la solution". "La question de la grève ne doit pas masquer la réforme de fond. Ce qui se passe est assez grave du point de vue du service public", dit-il.

15h30 - La grève à la SNCF a déjà coûté 140 millions d'euros à la compagnie ferroviaire française, selon nos informations.

14h - La SNCF annonce une compensation pour les abonnés. "30 à 70% des trains ont circulé ces derniers jours et jusqu’à aujourd’hui. Pour cette raison, tous les clients abonnés bénéficieront d’une compensation immédiate abonnés pour le mois de juillet 2014", annonce la SNCF dans un communiqué.

Cette compensation bénéficiera "à tous les abonnés: Transilien, TER, Intercités et TGV", détaille la compagnie ferroviaire. Elle correspond à "10 jours de voyage gratuits sur le mois de juillet soit 33% de réduction". "Intégrée dans le prix de vente des abonnements de juillet", cette compensation est "immédiate et ne nécessite aucune démarche ou formalité pour les clients", est-il écrit. Coût de ce geste pour la SNCF: "45 millions d’euros", précise le communiqué.

14h - Des oeufs jetés sur la fédération du PS à Marseille. Une centaine de grévistes ont jeté des oeufs sur la façade de la fédération du PS dans le centre-ville, selon l'AFP. Ils ont également brûlé des fumigènes en scandant "PS collabo" et "non à la réforme", promettant des actions "plus dures" pour jeudi.

13h30 - La CGT, FO, Solidaires appellent les salariés à manifester jeudi à Paris en soutien aux cheminots. "La lutte des cheminots est une lutte d'intérêt général, de même que toutes celles qui se développent dans le pays", écrivent les trois syndicats dans un communiqué commun. Ils dénoncent "les politiques d'austérité qui aggravent chômage et précarité".

La manifestation, organisée par les unions régionales de la CGT, de FO et de Solidaires, partira jeudi à 11h30 de Montparnasse vers les Invalides, à proximité de l'Assemblée nationale.

13h15 - "Amélioration notable pour les Transiliens, Intercités et TGV" ce mercredi, selon la SNCF. Dans une vidéo postée sur Twitter, la compagnie ferroviaire fait le point sur la situation du trafic aujourd'hui.

D'après la vidéo, voici la situation du trafic à 12h30:

- en régions, "6 TER sur 10 roulent" ce mercredi, annonce la présentatrice du flash. A noter, le service est "normal" en Bretagne.

- en région parisienne, "6 trains sur 10 sont en circulation en moyenne". Ligne A: service "normal". Ligne B: "un train toutes les 7 minutes à Paris Gard du Nord". Ligne D: un train toutes les 7 minutes "sur la partie sud de la ligne à Paris Gare de Lyon", "un train toutes les 10 minutes vers le nord". Lignes C et E: "un train sur 2. Ligne N: "3 trains sur 4 en circulation". Ligne U: "4 trains sur 5". Lignes J, L et P: "un train sur 2". Ligne K: "reprise encore légère du trafic". Autres lignes: "un train sur 3".

- trains Intercités: "un train sur deux en moyenne".

- trains grandes lignes: "7 TGV sur 10 circulent en moyenne" sur l'axe Est. "2 TGV sur 3" sur les axes Nord et Atlantique. "Plus de 4 TGV sur 10 " sur l'axe Sud-Est. "4 TGV sur 10" pour les relations de province à province.

- le dispositif Exams pour acheminer les élèves vers les centres d'examens est "toujours d'actualité".

13h09 - La grève à la SNCF reconduite jeudi. Les assemblées générales de cheminots en grève ont reconduit mercredi le mouvement de 24 heures supplémentaires, annonce la CGT-Cheminots.

13h - Frédéric Cuvillier a de nouveau appelé les cheminots en grève à cesser leur mouvement, en cours depuis une semaine. "Toutes les conditions sont réunies pour une sortie de crise", a précisé le secrétaire d'Etat aux transports, qui sortait de l'Elysée. Il a aussi réaffirmé qu'"il n'est pas question de privatisation" dans le projet de loi de réforme ferroviaire.

12h - A Paris-Montparnasse, les cheminots ont décidé de reconduire la grève pour une neuvième journée, selon nos informations.

11h30 - Le taux de participation baisse mercredi à 11,8%, selon la direction de la SNCF. Ce sont donc 2,2 points de perdus par rapport à mardi.

La baisse par rapport au 1er jour de grève est de 16 points. "C'est un effritement continu y compris maintenant chez les conducteurs et les contrôleurs", les plus engagés dans la grève, a indiqué Patrick Ropert, directeur de la communication à la SNCF, soulignant qu'aujourd'hui "il y a plus de gilets rouges dans les gares (pour aider les voyageurs) qu'il n'y a de grévistes".

10h50 - Cheminots et intermittents rassemblés devant le siège du PS Nord. Environ 200 cheminots et intermittents du spectacle étaient rassemblés mercredi matin devant le siège de la Fédération PS du Nord, à Lille, illustrant une "convergence des luttes" contre la "précarisation" de leurs emplois.

la preuve en image avec le tweet d'Anne-Sophie Lasserre, journaliste à l'AFP-Lille.

Cheminots et intermittents réunis devant le siège du PS du Nord contre la "précarisation" de leurs emplois pic.twitter.com/hT3UJDC97p
— Anne-Sophie Lasserre (@aslasserre) 18 Juin 2014

10h40 - "Il semblerait que le gouvernement tienne compte du rapport de force", s'est félicité Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT.

"Grâce à notre action, des amendements ont été déposés et il semblerait à l'heure qu'il est que le gouvernement tienne compte de ce rapport de force qui s'est instauré", a déclaré Thierry Lepaon sur France Inter. "Maintenant, il faut que les amendements soient écrits de manière précise, qu'ils soient débattus à l'Assemblée nationale et qu'ils soient votés", a-t-il poursuivi.

8h20 - Thierry Lepaon, apporte son soutien "franc et loyal" aux grévistes, sur France Inter. Il a rappelé que le but de cette action était de faire en sorte que la "réforme ne soit pas votée".

Le secrétaire général de la CGT craint des dérives de la "bureaucratie". Il s'agit selon lui, ni pus, ni moins, "d'une préparation de la privatisation du service public ferroviaire.

Concernant le maintien du statut des cheminots prévu par le projet de réforme, Thierry Lepaon fait remarquer qu'"on peut maintenir un statut sans que personne n'en bénéficie".

Le syndicaliste pointe le manque d'écoute du gouvernement alors que les discussions durent depuis un an et demi. Il déclare attendre "que des négociations véritables s'ouvrent avec le gouvernement".

A propos d'une lettre adressée au président de la République pour expliciter les motifs de ce mouvement, Thierry Lepaon a jugé "navrant" de ne pas avoir reçu à ce jour de réponse.

8h15 - Alcool au poste d'aiguillage de Paris-Ouest ou la vidéo du Point qui fait peur. L'hebdomadaire s'est procuré une vidéo envoyé par un agent SNCF montrant des collègues en train de boire de l'alcool. La discussion rend compte ensuite sur un ton relativement détaché d'une série de négligences et de dysfonctionnements faisant potentiellement courir un risque aux usagers.

Quand l'alcool coule à flots à la #SNCF, les usagers trinquent http://t.co/VIUYy7tkxW
— Le Point (@LePoint) June 18, 2014

8h - 249 kilomètres de bouchons cumulés en Ile-de-France, un peu moins que la moyenne.

8h - Les prévisions de trafic seront données en fin de journée en cas de reconduction du mouvement, informe la SNCF, par tweet.

En cas de reconduction du mouvement social, les prévisions de circulation pour demain seront disponibles en fin de journée.
— SNCF Direct (@SNCF_Direct) 18 Juin 2014

7h50 - 255 kilomètres de bouchons cumulés en Ile-de-France.

7h15 - La SNCF met en ligne un flash info sur le trafic qui s'améliore, selon elle.

Pour certains usagers, le constat de cette amélioration de mercredi semble tout relatif. "@SNCF_Direct c énervant d'entendre que le trafic s améliore. Nous avons absolument les mêmes trains qu au début de la grève sur Arras Paris", répond une twitto.

@SNCF_Direct c énervant d entendre que le trafic s améliore.Nous avons absolument les mêmes trains qu au début de la grève sur Arras Paris
— melanie beauvain (@MBeauvain) June 18, 2014

7h12 - La non-présentation du billet, moyen de contestation pour les usagers. Répondant à l'appel de certaines associations d'usagers, certains ont choisi de ne plus présenter, voire, ne plus composter leur billet.

7h10 - Déjà 185 kilomètres de bouchons cumulés en Ile-de-France.

7h05 - Les non-grévistes victimes de menaces et intimidations. Avec un taux de grévistes de 14% mardi, en baisse, les agents de la SNCF sont loin de tous participer au mouvement de grève. Intimidations, menaces, stigmatisation pouvant courir sur plusieurs années, certains responsables syndicaux, notamment à la CFDT et L'Unsa, demandent à la direction de prendre en charge la protection des non-grévistes.

7h - 151 kilomètres de bouchons cumulés recensés en Ile-de-France, soit plus du double que la moyenne. Pour consulter l'état du trafic, rendez-vous sur le site Sytadin.fr.

6h30 – Vers une "nette amélioration du trafic" selon la SNCF.

Les prévisions des trains de grandes lignes:

- Eurostar et Thalys : service normal

- 7 TGV sur 10 sur l’axe Est

- 2 TGV sur 3 sur les axes Nord et Atlantique

- 4 TGV sur 10 sur les axes Sud-Est et province-province

- Intercités: 1 trains sur 2 en moyenne

- Trafic régional: 3 sur 5 en moyenne

Les prévisions de circulation des RER en l'Île-de-France:

- RER A: service normal

- RER B: 1 train toutes les 7 minutes à Paris Nord

- RER C: 1 train sur 2

- RER D: 1 train toutes les 10 minutes

- RER E: 1 train sur 2

- RER U: 4 trains sur 5

- RER J, N et R: 1 train sur 2

- Autres lignes 1 train sur 3

Prévisions de trafic ferroviaire national pour le mercredi 18 juin.
Prévisions de trafic ferroviaire national pour le mercredi 18 juin. © -

|||L'ESSENTIEL

• La grève est reconduite jeudi.
• C'est le 8e jour de grève et le 2e jour d'examen du projet.

• La SNCF parle d'une "amélioration notable" du trafic.

• Le mouvement des intermittents s'est joint à celui de la SNCF dans le Nord.

D. N.