BFMTV

Gilets Jaunes: un automobiliste déféré lundi après avoir foncé sur un barrage

Gilets Jaunes bloquant l'A47 entre Lyon et Saint-Étienne le 17 novembre.

Gilets Jaunes bloquant l'A47 entre Lyon et Saint-Étienne le 17 novembre. - Jean-Philippe Ksiazek - AFP

En tout cinq personnes étaient en garde-à-vue dimanche soir pour des violences commises dans la région stéphanoise ce week-end lors des manifestations des Gilets Jaunes.

Un automobiliste a foncé sur un barrage tenu par des Gilets Jaunes samedi à Firminy (Loire), blessant plusieurs personnes. Il sera déféré lundi matin devant le parquet de Saint-Étienne, a indiqué ce dernier dimanche. 

L'un des blessés s'est vu prescrire une interruption totale de travail (ITT) de 45 jours et un autre une ITT de 7 jours, précise-t-on de même source. En tout, les manifestations et blocages des Gilets Jaunes ont fait 409 blessés dont 14 grièvement selon le ministère de l'Intérieur.

5 personnes en garde-à-vue en région stéphanoise

En tout cinq personnes étaient en garde-à-vue dimanche soir pour des violences commises dans la région stéphanoise ce week-end. Trois sont des conducteurs qui devront répondre de violences volontaires avec arme (leur véhicule) à l'occasion d'une manifestation publique.

Une autre, membre des gilets jaunes, doit être déférée pour des violences volontaires en réunion sur un des automobilistes qui avait forcé un barrage, blessant des manifestants. Un dernier défèrement prévu lundi également concerne un individu alcoolisé, soutien des "gilets jaunes", suspecté d'outrage, rébellion et violences légères sur un policier, mais n'ayant pas entraîné d'ITT.

Une personne est morte après avoir été percutée par une voiture samedi en Savoie. La conductrice a été mise en examen pour "violences volontaires avec arme par destination ayant entraîné la mort sans intention de la donner."

Sa. V avec AFP