BFMTV

Gilets jaunes: à quoi s'attendre pour le 21e weekend de mobilisation?

Manifestation des gilets jaunes à Bordeaux le 23 mars 2019

Manifestation des gilets jaunes à Bordeaux le 23 mars 2019 - Georges Gobet - AFP

Un appel national pour se mobiliser à Rouen a notamment été lancé sur Facebook.

Les gilets jaunes doivent de nouveau descendre dans la rue ce samedi pour une 21e journée de mobilisation. La semaine dernière, près de 33.700 manifestants ont été recensés dans les rues du pays par le ministère de l'Intérieur, qui précise que 4000 personnes ont défilé à Paris. Selon le décompte des gilets jaunes, ils étaient 102.713 à se rassembler dans l'ensemble du territoire. 

Selon nos informations, 89.5 unités de forces mobiles seront mobilisées sur l'ensemble du territoire samedi, dont 29 à Paris. Cela correspond à environ 63.000 CRS et gendarmes mobiles, dont 2.000 dans la capitale. Le week-end dernier, 113 unités de forces mobiles avaient été mobilisées dont 50 à Paris.

Deux manifestations déclarées à Paris

Sur Facebook, de nombreux événements ont fixé plusieurs points de rendez-vous dans la capitale. Une manifestation, déclarée et autorisée par les préfectures de Paris et des Hauts-de-Seine, "pour une justice fiscale, sociale et écologique", doit se tenir entre la place de la République et l'esplanade de la Défense. Plus de 500 participants sont annoncés. 

Une deuxième manifestation, également déclarée en préfecture, réunissant plus de 200 participants à ce stade, doit partir de Montparnasse pour rejoindre le bassin de la Villette. 

Comme lors des deux dernières journées de mobilisation, le préfet de police Didier Lallement a pris un arrêté pour interdire "tout rassemblement de personnes se revendiquant des gilets jaunes avenue des Champs-Elysées et dans un périmètre comprenant la présidence de la République et l'Assemblée nationale", selon un communiqué. 

Un appel national à Rouen

Des appels à se mobiliser dans le reste de l'Hexagone ont également été publiés sur Facebook. Ce samedi, Rouen semble avoir été choisie comme lieu de rassemblement national pour les gilets jaunes, d'après un événement réunissant près de 554 participants et plus de 2000 personnes intéressées. Toutes les "Mariannes de France" sont quant à elle invitées à se réunir à Lille.

D'autres mobilisations sont également annoncées à Bordeaux, Strasbourg, Montpellier ou encore Lyon. Deux événements, réunissant plusieurs milliers de personnes intéressées, ont été lancés à Dijon mais aussi à Bort-les-Orgues, une petite commune située dans le département de la Corrèze. 

Face à ces futurs rassemblements, des interdictions de manifester ont été prises dans le centre-ville de Rouen, dans celui de Caen, et place du Capitole à Toulouse. 

Clément Boutin