BFMTV

Gilets jaunes à Paris: Anne Hidalgo fait part de son inquiétude

La maire de Paris n'a pas caché son inquiétude face au éventuels risques de débordements lors de la manifestation des gilets jaunes dans la capitale ce samedi. Elle assure toutefois faire confiance aux forces de l'ordre "pour assurer la sécurité".

À la veille de la mobilisation des gilets jaunes à Paris, la maire de la capitale Anne Hidalgo ne cache pas son inquiétude. "Je suis forcément en alerte par rapport à demain", a-t-confié à BFM Paris, ajoutant espérer que la situation sera "maîtrisée et qu’il n’y aura pas d’actes de violence ni de dégradation".

Toutefois, si la mairie de Paris s’attend à une journée difficile, elle fait confiance aux forces de l’ordre pour assurer la sécurité: "Nous travaillons avec la préfecture", a précisé Anne Hidalgo. Selon elle, les débordements seront évités si "la préfecture de police de Paris tient en charge le maintien de l’ordre dans la capitale".

Et l’édile de rappeler que "des arrêtés ont été pris par l’État pour interdire un certain nombre de zones, notamment à la place de la Concorde, et pour orienter les manifestants vers le Champ-de-Mars".

Reste que les gilets jaunes ne semblent pas vouloir se faire dicter leurs consignes par le gouvernement. Une note de renseignements confidentielle indique que les manifestants envisagent d’investir neuf lieux de la capitale pour "l’acte 2" de leurs revendications, à savoir les places de la Madeleine, de la République, de la Nation, la Porte Maillot, le Champ-de-Mars et les abords de l’Élysée et de l’Assemblée Nationale.
dossier :

Anne Hidalgo

Paul Louis