BFMTV

Rentrée scolaire : les profs sur les bancs de l'école

-

- - -

Ce lundi, quelque 850.000 professeurs étaient déjà à pied d'œuvre, dans leurs établissements, pour préparer la rentrée scolaire du lendemain. Découverte des emplois du temps, écoute des nouvelles consignes, les personnels éducatifs ont un aperçu de ce que sera leur année.

Mardi 12,12 millions d'élèves lors feront leur rentrée. Le ministre de l'Education nationale a rappelé, lundi matin sur France Inter, avoir "fait le maximum" pour que la rentrée "se passe le mieux possible", et averti qu'il faudra "un peu plus de temps pour réparer tous les dégâts qui ont été faits".

"Il y aura sans doute quelques difficultés comme à chaque rentrée (...) Je suis là, et toutes les équipes de l'Education nationale, pour essayer, lorsqu'on nous les signalera, d'y pallier", a dit Vincent Peillon.

Moins, en attendant plus

Pour la sixième année consécutive, la rentrée, préparée par Luc Chatel (qui accuse le ministre de paraphraser Pétain), se fait avec moins de personnels : 13.000 suppressions de postes, dont 4.700 dans le primaire, sachant que la gauche a réinjecté mille postes de professeurs des écoles. Entre 2007 et 2012, la droite avait programmé 80.000 postes dans l'Education. François Hollande, qui l'a érigé en priorité du quinquennat, a promis à l'inverse d'y créer 60.000 postes.

Véronique Fèvre