BFMTV

Enseignement : où sont les profs ?

-

- - -

François Hollande a promis de recréer 60.000 postes dans les établissements scolaires en 5 ans, pour compenser ceux que la droite avait fait disparaître. Ces dernières années, la diminution du nombre de postes ouverts aux concours de l’enseignement s’est accompagnée d’une baisse du nombre de candidats. Le gouvernement trouvera-t-il suffisamment de volontaires ?

Cette année 750 postes de professeurs n’ont pas trouvé preneur. Plus de 900 l’année dernière. La raison : pas assez de candidats qui réussissent les concours de recrutement. Les disciplines les plus sinistrées sont les mathématiques, l’anglais et les lettres. Comment le ministère va-t-il s’y prendre l’an prochain, sachant que le nombre de postes ouverts sera multiplié par deux ?

Les rémunérations n'augmenteront pas

Les syndicats restent sceptiques, même s’ils saluent la mesure. Selon eux, la crise de recrutement est profonde, d’abord dans le secondaire, mais aussi dans le primaire. Sur ce point, le ministre de l’Education nationale a été clair : les rémunérations n’augmenteront pas car l’Etat n’en a pas les moyens. Une formation initiale des enseignants doit en revanche être rétablie. Et pour inciter les candidats au métier à se déclarer, 6000 "emplois d’avenir" seront attribués chaque année à des étudiants boursiers en 2e année de licence.

Nicolas de Labareyre & Amélie Pateyron