BFMTV

Mantes-la-Jolie: les enseignants satisfaits des classes de CP dédoublées

À Mantes-la-Jolie dans les Yvelines, les enseignants tirent un premier bilan de la mise en place des classes de CP dédoublées.

Un an après la mise en place du dédoublement des classes de CP dans les Réseaux d'éducation prioritaire, le SNUIPP, l’un des principaux syndicats d’enseignants, doit publier ses premières conclusion ce lundi. Tout comme les élèves à quelques jours des vacances: "On appris à écrire bien et à lire vite", assurent à BFMTV Inaya et Ibrahim, élèves dans une classe de CP à effectif réduit de Mantes-la-Jolie dans les Yvelines, qui font à l'écrit le bilan de ce qu'ils ont appris cette année.

Pendant que certains élèves se livrent à cet exercice, deux autres travaillent avec l’enseignant qui juge le bilan positif: "Le climat de classe est plus serein, plus calme, il y a une meilleure atmosphère de travail, du coup les élèves ont plus envie et on a plus de temps pour s’occuper des élèves en difficulté", explique Mathieu Burgun professeur des écoles.

Les classes de CE1 également concernées

Un travail sur mesure qui semble porter ses fruits: "Il y a des enfants qui ne seraient jamais arrivés là où ils en sont sans ces classes. Et c’est gratifiant pour nous", assure Frédéric Soutin, le directeur de l’école Jean Monet de Mantes-la-Jolie

Ces élèves de CP vont bénéficier des mêmes conditions de travail en septembre prochain. L’école comptera à la rentrée trois nouvelles classes de CE1 regroupant quatorze élèves chacune à la rentrée prochaine.

G.D. avec Véronique Faivre et Sébastien Savoye