BFMTV
Education

Ecole à 2 ans: la propreté ne sera plus une condition

Jean-Michel Blanquer le 14 mars 2018

Jean-Michel Blanquer le 14 mars 2018 - Ludovic Marin-AFP

Selon le ministre de l'Éducation nationale, la scolarisation des enfants dès l'âge de 2 ans, "autour de 10-11% aujourd'hui", peut par ailleurs être envisagée mais non systématisée.

Jean-Michel Blanquer a évoqué ce mercredi sur Europe 1 la scolarisation obligatoire des enfants dès l'âge de 3 ans. Emmanuel Macron l'a annoncé hier lors des Assises de la maternelle.

"Tout enfant de 3 ans inscrit à partir de la rentrée 2019"

Selon le ministre de l'Éducation nationale, la propreté de l'enfant ne sera pas forcément une condition. "Ce n'est pas quelque chose d'absolu, la petite section souffre des exceptions", a indiqué le locataire de la rue de Grenelle.

"Partout, tout enfant de 3 ans a vocation à être inscrit à partir de la rentrée 2019 mais surtout toute famille doit le faire."

Dès 2 ans: "bonne pour certains, mauvaise pour d'autres"

Selon le ministre de l'Éducation nationale, la scolarisation des enfants dès l'âge de 2 ans, "autour de 10-11% aujourd'hui", peut par ailleurs être envisagée mais non systématisée. "C'est un sujet complexe en réalité", explique Jean-Michel Blanquer.

"La scolarisation a 2 ans peut être bonne pour certains enfants, mauvaise pour d'autres. Nous devons avoir une approche au cas par cas, avec une visée sociale assez forte. C'est surtout pertinent quand on a un enfant dont les circonstances familiales ne sont pas favorables et où le temps passé à l'école est meilleur que le temps passé ailleurs. Mais il faut être très attentif à ne pas se tromper d'âge."

Si Jean-Michel Blanquer maintient la possibilité de scolarisation dès l'âge de 2 ans, cela "reste quelque chose d'ouvert pour les familles", mais "ça ne doit pas être systématique". Il faut au contraire l'envisager "avec discernement".

Céline Hussonnois-Alaya